•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Bills rudoient Russell Wilson, les Steelers demeurent invaincus

Deux joueurs de football tombent à la renverse.

Le quart des Seahawks de Seattle Russell Wilson perd le ballon après avoir été frappé derrière sa ligne de mêlée par A.J. Klein des Bills de Buffalo.

Photo : Getty Images / Timothy T Ludwig

Associated Press

Les Bills (7-2) ont égalé dimanche leur meilleure fiche après neuf matchs depuis l'année 1993, une saison qui s'était conclue par une quatrième participation de suite au Super Bowl.

Josh Allen a retrouvé son aplomb du début de la saison et a lancé trois passes de touché en plus d'ajouter un majeur au sol dans un gain de 44-34 des Bills sur les Seahawks de Seattle à Buffalo.

La défense des Bills a également joué un rôle-clé en bousculant le quart Russell Wilson, qui a été victime de cinq sacs, de deux interceptions et qui a commis deux échappés.

Allen a réussi 31 de ses 38 passes pour égaler un sommet personnel avec 415 verges par la voie des airs. Il est devenu le premier joueur des Bills à amasser au moins 300 verges à quatre reprises pendant une saison depuis Drew Bledsoe (7) en 2002.

Les Seahawks (6-2) ont raté une occasion d'égaler leur meilleur dossier après huit matchs. Ils avaient montré une fiche de 7-1 en 2013.

La formation de Seattle est devenue la sixième équipe de la NFL à inscrire au moins 25 points dans chacun de ses huit premiers matchs de la saison, mais les revirements lui ont coûté cher et sa défense a accordé 420 verges aux Bills.

Les 44 points marqués par les Bills constituent le plus haut total par un adversaire des Seahawks lors des 11 saisons sous la tutelle de Pete Carroll. Il s'agit aussi du plus haut total contre les Seahawks depuis un cuisant de revers de 48-10 contre les Packers de Green Bay, le 27 décembre 2009.

À la mi-saison, les Steelers sont parfaits

Ben Roethlisberger a lancé chacune de ses trois passes de touché après avoir subi une blessure au genou, guidant les Steelers de Pittsburgh vers une victoire de 24-19 contre les Cowboys de Dallas au Texas.

Les Steelers sont restés la seule équipe encore invaincue dans la NFL cette saison. Ils montrent un dossier de 8-0 pour la première fois de leur histoire.

Garrett Gilbert s'est avéré le quatrième quart différent utilisé par les Cowboys (2-7) au cours de leurs cinq dernières rencontres. Gilbert a lancé une passe de touché à son premier départ, mais la troupe de Dallas a subi un quatrième revers de suite sans Dak Prescott.

Les Steelers ont effacé un retard de 10 points au quatrième quart grâce à trois séries offensives payantes. Eric Ebron a capté une passe de touché de huit verges pour donner l'avance à son équipe avec 2:14 à écouler.

La séquence à l'attaque décisive semblait avoir été stoppée quand Roethlisberger a raté sa passe en troisième essai, mais le secondeur des Cowboys Jaylon Smith a été pénalisé pour avoir atteint le protecteur facial du quart des Steelers.

Gilbert a eu une ultime occasion dans la dernière minute de jeu, mais sa passe à la porte des buts a été rabattue par Minkah Fitzpatrick.

Roethlisberger a réussi 29 de ses 42 tentatives par la voie des airs pour des gains de 306 verges. Les Steelers n'ont obtenu que 46 verges au sol.

Une séquence record pour les Ravens

Après qu'un majeur de Gus Edwards sur une course d'une verge eut offert l'avance aux Ravens de Baltimore à mi-chemin au troisième quart, le quart Lamar Jackson a confirmé la victoire de 24-10 des siens face aux Colts, à Indianapolis, grâce à un touché sur une course de neuf verges.

Les Ravens (6-2) ont ainsi battu un record de la NFL en marquant au moins 20 points dans un 31e match de suite. Les Broncos de Denver avaient établi l'ancienne marque, avec 30 matchs consécutifs d'au moins 20 points de 2012 à 2014.

Les Ravens ont également gagné leurs 10 derniers matchs à l'étranger, la plus longue séquence active dans la NFL, en remportant un premier match à Indianapolis, en sept visites dans leur histoire. Les Ravens avaient aussi perdu 20 fois d'affilée quand ils étaient en retard au pointage à la mi-temps. Les Colts menaient 10-7 à la mi-temps après un placement de 43 verges de Rodrigo Blankenship.

Les Colts (5-3) ont subi quant à eux un premier revers à domicile cette saison.

Sans surprise, Jackson a changé l'allure du match en commençant la deuxième demie avec une séquence sans caucus.

L'attaque qui semblait n'aller nulle part en première demie a complètement dominé les Colts, ayant à un certain moment un avantage de 32-4 au chapitre des jeux tentés. Quand Edwards a atteint la zone des buts avec 5:43 à faire, les Ravens ont pris l'avance 14-10. Jackson a confirmé le résultat avec une brillante feinte de remise avant de pouvoir facilement marquer un touché tôt au quatrième quart.

La défense des Ravens a aussi connu un fort match, provoquant au moins un revirement dans un 21e match de suite. Ils en ont réussi deux et l'attaque a enchaîné chaque fois avec un touché.

Autres résultats

  • Vikings 34 - Lions 20
  • Giants 23 - Washington 20
  • Bears 17 - Titans 24
  • Texans 27 - Jaguars 25
  • Broncos 27 - Falcons 34
  • Panthers 31 - Chiefs 33
  • Raiders 31 - Chargers 26
  • Dolphins 34 - Cardinals 31
  • Saints 38 - Buccaneers 3

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !