•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tammara Thibeault hérite d'une médaille d’argent des Jeux panaméricains

La boxeuse, tout sourire, s'appuie sur le plus haut câble du ring.

Tammara Thibeault pose avec sa médaille d'argent toute neuve.

Photo : Johany Jutras / Équipe Canada

Jean-François Chabot

La boxeuse Tammara Thibeault grimpe d'une place au classement final des Jeux panaméricains de 2019 tenus à Lima, au Pérou, à la suite de la disqualification de la championne pour dopage.

L’athlète originaire de Shawinigan y avait récolté une médaille de bronze chez les 75 kg après s’être inclinée en demi-finale devant la Colombienne Jessica Caicedo.

Or, en décembre, cette dernière a été prise en défaut quand un test a révélé la présence d’une substance dopante interdite.

L’Américaine Naomi Graham, vaincue en finale par Caicedo, se retrouve sur la plus haute marche, tandis que Thibeault est désormais la médaillée d’argent. Les médaillées de bronze sont la Brésilienne Flavia Figueiredo et l’Équatorienne Érika Pachito, elle aussi vaincue par Caicedo en quarts de finale.

Thibeault, 23 ans, savoure la tournure des événements au coeur d'une année difficile pour elle et pour tous les sportifs.

C’est une super de belle nouvelle, surtout avec l’année qu’on a eue avec la COVID. C’est une année où il y a eu beaucoup d’incertitude. Le fait que j’aie une belle nouvelle comme ça, j’apprécie ce moment-là. Par contre, ce n’est pas quelque chose qui va définir ma carrière en tant qu’athlète amateur. Pour moi, vraiment, c’est une belle nouvelle. Mais j’étais déjà passée par-dessus cette défaite-là.

Une citation de :Tammara Thibeault, boxeuse, équipe nationale canadienne

Avec le recul, on serait en droit de se demander si Thibeault aurait pu remporter les grands honneurs si elle avait eu la possibilité de boxer en grande finale. Mais la principale intéressée ne s'en formalise pas.

C’est malheureusement quelqu’un qui a triché. Ce n’est pas quelque chose qu’on veut et qui est accepté dans le sport. Je pense que le fait que l’on répare quelque chose qui n’était pas juste, c’est une bonne chose. Malgré le fait que j’ai perdu aux Panams, ç’a été un moment où j’ai été obligée de me recentrer, de retourner au plan de match de base parce que je n’étais pas contente de ma performance. Ça n’a pas vraiment rapport avec elle (Caicedo), a-t-elle ajouté.

S’il a fallu attendre aussi longtemps pour officialiser la nouvelle, c’est que Boxe Canada n’en a reçu confirmation qu’au début de la pandémie. La fédération canadienne espérait tenir un événement afin de souligner le changement au palmarès de Thibeault.

Face à l’évidence d’une pandémie de COVID-19 qui perdure, et maintenant que l’échange de médailles a pu être fait, Boxe Canada a choisi de la lui remettre sans autre forme de cérémonie.

Rappelons qu’en octobre dernier, Tammara Thibeault avait également mis la main sur la médaille de bronze des Championnats du monde en Russie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !