•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La 10e étape de la Vuelta et le maillot rouge à Primoz Roglic

Il lève le poing en franchissant le fil d'arrivée.

Primoz Roglic

Photo : afp via getty images / ANDER GILLENEA

Agence France-Presse

Avant un terrible week-end de montagne, le Slovène Primoz Roglic a remporté, vendredi, à Suances, la 10e étape du Tour d'Espagne pour récupérer le maillot rouge qui était sur les épaules de son rival Richard Carapaz.

De loin le plus fort à la fin de cette étape majoritairement plate, mais avec les deux derniers kilomètres en montée, Roglic a remporté sa troisième étape depuis le début de cette Vuelta, devant l'Autrichien Felix Grossschartner (Bora) et l'Italien Andrea Bagioli (Deceuninck).

Richard Carapaz a semblé bien plus à la peine, seulement 14e dans ce final pour puncheurs qui correspond moins à son profil qu'une longue montée.

Avec les 10 secondes de bonification que lui apporte sa victoire et les 3 secondes qu'il a grignotées à Carapaz au bénéfice d'une cassure, Roglic récupère le maillot rouge qu'il avait perdu dimanche dernier.

Les Canadiens Michael Woods et James Piccoli se classent 100e et 115e respectivement. Vainqueur de la 7e étape, Woods (EF Pro Cycling) a franchi l'arrivée à 2 min 25 s du vainqueur du jour et apparaît à présent au 39e échelon du classement général à près de 47 min du maillot rouge.

De son côté, Piccoli (Israel Start-Up Nation) a accusé un retard de 3 min 16 s dans l'étape du jour. Il se retrouve 121e au général.

Belles bagarres

Les candidats à la victoire finale ne se sont pas réservés malgré les deux étapes de haute montagne qui attendent le peloton ce week-end et pourraient chambouler le classement général.

Roglic et Carapaz, les deux principaux prétendants, sont à égalité parfaite avant les deux grandes étapes de montagne de dans le nord-ouest de l'Espagne : quatre cols de première catégorie, dont l'Alto de la Farrapona (16,5 km à 6,2 % de moyenne) samedi, puis le terrible Angliru (12,4 km à 9,9 %) au sommet duquel sera jugée l'étape de dimanche.

On a à peu près le même âge, il a un an de moins que moi, il est aussi fort que moi, a dit Roglic après sa victoire, résumant le suspense qui règne à huit étapes de l'arrivée à Madrid.

L'Irlandais Dan Martin (Israel SN) et le Britannique Hugh Carthy (Education First) sont toujours au contact, à respectivement 25 et 51 s de Carapaz au général.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !