•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après les Coyotes, Mitchell Miller abandonné par son équipe universitaire

Il tente de déjouer un adversaire.

Mitchell Miller en 2018 lorsqu'il jouait pour l'équipe américaine.

Photo : The Canadian Press / CODIE MCLACHLAN

Radio-Canada

Au lendemain de la décision des Coyotes de l’Arizona de renoncer aux droits du défenseur Mitchell Miller, un espoir reconnu coupable d'actes racistes quand il avait 14 ans, l'équipe de l’Université du Dakota du Nord l'écarte de son programme sportif.

L’institution a rendu son choix public, vendredi, dans un communiqué signé par son président Andrew Armacost.

Nous avons suivi de près la situation de l’athlète-étudiant impliqué dans un incident en 2016. Nous souhaitons que nos étudiants adoptent nos valeurs en classe, dans la communauté et quand ils représentent l’université en compétition, peut-on d’abord lire.

La tête dirigeante de l’institution ajoute que la décision de renvoyer Miller de l’équipe de hockey des Fighting Hawks a été prise après mûre réflexion et à la suite d’entretiens avec le principal intéressé, sa famille et le directeur sportif de l’université.

Mitchell Miller pourra toutefois y poursuivre ses études.

Il a disputé la saison 2019-2020 avec le Storm de Tri-City dans la USHL.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !