•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Équipe Canada junior invite 46 joueurs à son camp de sélection

Ils quittent le banc en liesse à la fin du match.

Les joueurs d'Équipe Canada junior

Photo : Associated Press / Petr David Josek

Radio-Canada

Hockey Canada a dévoilé jeudi la liste des 46 joueurs invités au camp de sélection de l’équipe nationale junior en vue du Championnat du monde de 2021, prévu du 25 décembre au 5 janvier à Edmonton.

Le camp se tiendra à Red Deer, en Alberta, du 16 novembre au 13 décembre. Hockey Canada assure que toutes les mesures seront prises pour assurer la sécurité et la santé des participants, notamment en ce qui a trait au dépistage.

Selon ce qui est prévu, tous les joueurs invités seront testés trois jours avant de prendre la direction de Red Deer et ils ne pourront le faire que si le résultat de leur test est négatif. Une fois sur place dans la bulle, tout le monde (entraîneurs, soigneurs, préposés à l'équipement, etc.) sera testé tous les trois ou quatre jours. Le camp se tiendra à huis clos sans même la présence des journalistes qui devront suivre le déroulement du camp à distance.

Dawson Mercer, des Saguenéens de Chicoutimi, récemment sélectionné au premier tour (18e au total) par les Devils du New Jersey, figure parmi les six têtes d’affiche appelées pour une deuxième année de suite. Il est aussi l'un des neuf joueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) conviés au camp.

Lafrenière pas exclu définitivement

Les autres joueurs de l'édition 2020 sont Quinton Byfield (Sudbury, OHL), Bowen Byram (Vancouver, WHL), Dylan Cozens (Lethbridge, WHL), Jamie Drysdale (Erie, OHL) et Connor McMichael (London, OHL). Alexis Lafrenière, tout premier choix du dernier encan de la LNH (Rangers de New York) et joueur par excellence du dernier mondial, n'est pas de la liste de 46.

À ce propos, le président de Hockey Canada, Tom Renney, a indiqué que des pourparlers étaient toujours en cours avec la direction des Rangers et que la porte n'était pas définitivement fermée quant à la présence de Lafrenière au sein d'Équipe Canada junior. Des développements sont attendus d'ici une dizaine de jours.

Par ailleurs, les Blackhawks de Chicago ont donné leur aval pour permettre au joueur de centre de 19 ans Kirby Dach de se rapporter à Équipe Canada junior. Selon l'entente, Dach (1er choix de Chicago, 3e au total en 2019) devra toutefois être cédé aux Blackhawks si la LNH devait amorcer sa saison le 1er janvier 2021.

Le défenseur Kaiden Guhle, premier choix du Canadien de Montréal (16e au total) au dernier repêchage, est par ailleurs invité.

Cinq gardiens de but, 15 défenseurs et 26 attaquants tenteront de se tailler une place dans la sélection qui défendra le titre mondial décroché par le Canada, l’an dernier, en République tchèque.

Rappelons que Tourigny (Ottawa, OHL) a été désigné comme entraîneur-chef. Il sera secondé par Michael Dyck (Vancouver, WHL) et Mitch Love (Saskatoon, WHL).

Avec 26 choix de premier tour (20 attaquants, 6 défenseurs) au repêchage de la LNH, cela en fait, aux dires de Tourigny, l'une des cohortes les plus intéressantes avec laquelle il lui aura été permis de travailler.

Tourigny est conscient de l'ampleur du défi qui se présente à lui, de devoir gérer à la fois des contraintes liées à la pandémie, un camp de 51 jours (le plus long de l'histoire d'Équipe Canada junior) et le fait que la majorité des joueurs invités au camp n'auront pas disputé un match depuis près de sept mois.

Ça va être différent. Ça va être exactement comme préparer un camp d'été. Il va y avoir des gars en shape. Des gars qui auront travaillé sur leurs habiletés durant les derniers mois. On verra peut-être des mauvaises habitudes de travail dans leur structure de jeu. Les gars seront très excités avec une motivation extraordinaire. Il va falloir travailler sur les habitudes de travail et amener tout le monde à jouer de façon plus collective, a indiqué Tourigny.

Il a aussi reconnu qu'il était difficile d'anticiper une situation que personne n'a encore jamais vécue. C'est sans précédent. On ne peut pas savoir exactement quel sera le niveau de jeu. Mais on est préparés pour aller dans toutes les directions. On sait ce qu'on veut faire et on a une vision très claire de là où nous voulons aller, comment on veut jouer et commencer on va y arriver.

Durant ce camp, en plus des entraînements, les joueurs prendront part à trois matchs intraéquipe et à trois matchs face à une sélection des meilleurs joueurs universitaires canadiens (U Sports). En fait, on prévoit que la sélection canadienne puisse disputer un total de 11 rencontres avant l'ouverture du tournoi, incluant deux duels préparatoires contre la Suède et la Russie une fois que les équipes auront pris place dans la bulle entourant la Place Rogers, à Edmonton.

Enfin, il est déjà acquis que la Fédération internationale de hockey (IIHF) permettra la présence de 25 joueurs au sein de chaque sélection nationale participante pour le tournoi. Elle est habituellement de 23 joueurs, incluant un troisième gardien.

Le Canada doit entamer le tournoi contre l’Allemagne le 26 décembre.

Les autres joueurs de la LHJMQ :

Défenseurs : 

  • Justin Barron (Mooseheads d'Halifax)
  • Lukas Cormier (Islanders de Charlottetown)
  • Jordan Spence (Wildcats de Moncton)

Attaquants :

  • Mavrik Bourque (Cataractes de Shawinigan)
  • Hendrix Lapierre (Saguenéens de Chicoutimi)
  • Jakob Pelletier (Foreurs de Val-d’Or)
  • Samuel Poulin (Phoenix de Sherbrooke)
  • Xavier Simoneau (Voltigeurs de Drummondville)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !