•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pospisil bat Auger-Aliassime et accède au deuxième tour à Vienne

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le Canadien Vasek Pospisil célèbre un coup dans son duel contre son compatriote Milos Raonic, au US Open.

Le Canadien Vasek Pospisil

Photo : Getty Images / Al Bello

La Presse canadienne

Pour la première fois en quatre affrontements, le Canadien Vasek Pospisil a eu le dessus sur son compatriote Félix Auger-Aliassime grâce à un gain de 7-5 et 7-5 au premier tour du tournoi de Vienne, en Autriche, mercredi.

Pospisil, 81e raquette mondiale, a éprouvé des ennuis au service en début de rencontre, mais a profité des largesses d'Auger-Aliassime (21e) pour inscrire deux bris en cinq occasions en première manche.

Son deuxième bris lui a été offert sur une double faute.

En deuxième manche, les deux joueurs ont conservé leur service pendant les 11 premiers jeux, mais au 12e, Pospisil, issu des qualifications, a réussi le bris pour accéder au deuxième tour.

Il y affrontera Daniil Medvedev. Le Russe, classé 4e tête de série, a vaincu Jason Jung, repêché des qualifications, 6-4 et 6-1.

Pospisil a affronté deux fois Medvedev, l'emportant à une occasion. Il devra toutefois connaître plus de succès avec ses premières balles de service. Il n'en a placé que 51 % (35 en 69) en jeu contre Auger-Aliassime, avec 83 % de succès (29 en 35).

Dans les autres rencontres, la 3e tête de série, le Grec Stefanos Tsitsipas, a effectué une remontée pour éliminer l'Allemand Jan-Lennard Struff 6-7 (3/7), 6-3 et 6-4.

Le favori de la compétition, le Serbe Novak Djokovic, a gagné 7-6 (13/11) et 6-3 sur le Croate Borna Coric dans un match de deuxième tour. Cette victoire l'assure de terminer l'année au 1er rang mondial pour la sixième fois de sa carrière et d'ainsi égaler le record de Pete Sampras.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !