•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ligue des champions : le Real Madrid trébuche dès le départ

Le ballon entre dans le filet malgré le plongeon du gardien.

Le gardien du Real Madrid, Thibaut Courtois, constate que son coéquipier Rafael Varane a marqué dans son propre filet.

Photo : AP / Manu Fernandez

Agence France-Presse

Le Real Madrid tombe d'entrée. Comme la saison passée, où il avait chuté 3-0 contre le Paris Saint-Germain, il s'est incliné 3-2, mercredi, dès la première journée du groupe B, face au modeste Shakhtar Donetsk, à cause notamment d'une défense et d'un Raphaël Varane complètement déboussolés.

Deux mois après avoir vécu le pire en condamnant son équipe à l'élimination avec deux grosses boulettes contre Manchester City en huitièmes de finale retour de la dernière édition, Varane a vu son cauchemar se prolonger pour le grand retour du Real Madrid en Ligue des champions.

Après l'ouverture du score du Brésilien Tetê (20e) pour le Shakhtar, le défenseur central a marqué un but contre son camp (33e) en tentant d'éloigner un ballon dangereusement repoussé dans la surface par Thibaut Courtois.

Puis dix minutes plus tard, le champion du monde français a été trop absorbé par le ballon près de la ligne médiane, et a trop tardé dans son repli pour empêcher Manor Solomon d'inscrire le but du 3-0 pour les Ukrainiens, après une talonnade de l'insaisissable Tetê.

Malgré le semblant d'espoir créé par les jolis buts de Luka Modric (54e), d'une frappe limpide des 30 mètres dans la lucarne, et de Vinicius (59e) sur une interception 15 secondes après son entrée en jeu à la place de Luka Jovic, ces réalisations n'ont rien changé au résultat...

Idem pour l'ultime but de Valverde (90e+2), invalidé par l'arbitrage vidéo.

Après la déroute contre Manchester début août, les médias espagnols avaient assuré que c'était la pire prestation de sa carrière et qu'une soirée comme ça ne se produirait qu'une seule fois.

Mais amputé de son acolyte et capitaine habituel Sergio Ramos (touché à un genou, mais très présent par la voix dans les tribunes du petit stade Di Stéfano), et associé au Brésilien Eder Militao, Varane a encore une fois offert une prestation médiocre en Ligue des champions.

Une fébrilité défensive qui a largement de quoi inquiéter Zinédine Zidane et l'ensemble du Real, après la défaite prémonitoire de samedi à la maison face au promu Cadix (1-0), et à trois jours d'un premier clasico de la saison au Camp Nou déjà importantissime contre un Barça qui a retrouvé des couleurs contre le club hongrois de Ferencvaros mardi (5-1) en Ligue des champions.

Le Bayern pulvérise l'Atlético

Le Bayern Munich, tenant du titre, a nettement dominé l'Atlético Madrid 4-0, porté par un Kingsley Coman double buteur et passeur décisif.

Coman, unique buteur de la finale de la Ligue des champions face au Paris Saint-Germain il y a deux mois, a ouvert le score en première période (28e) avant de doubler la mise après la pause (72e).

Leon Goretzka (41e) et Corentin Tolisso (66e) ont également participé à la fête face aux joueurs de Diego Simeone.

Dans la matinée, une incertitude avait plané sur la tenue du match du groupe A en raison du test positif de Gnabry. Mais les autorités sanitaires de Bavière ont considéré que les mesures appliquées par le Bayern (depuis plusieurs mois) pour éviter les contacts entre joueurs hors du terrain étaient suffisantes pour qu'aucun autre professionnel de l'effectif ne soit considéré comme un cas contact et obligé d'entrer en quarantaine.

Une dernière batterie de tests réalisée en urgence mercredi n'a révélé aucun autre cas positif.

Autres résultats du jour

Groupe A :

  • RB Salzbourg 2 - Lokomotiv Moscou 2

Groupe B :

  • Inter Milan 2 - Mönchengladbach 2

Groupe D :

  • Midtjylland 0 - Atalanta Bergame 4
  • Ajax Amsterdam 0 - Liverpool 1

Groupe C :

  • Olympiakos 1 - Marseille 0
  • Manchester City 3 - Porto 1

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !