•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Steelers écrasent les Browns et demeurent invaincus

Deux joueurs de football américain

Le receveur canadien Chase Claypool a marqué un touché pour les Steelers face aux Brown.

Photo : Getty Images / Joe Sargent

Associated Press

Les joueurs changent. Les entraîneurs changent. Les décennies se succèdent. Mais les résultats des Browns à Pittsburgh restent les mêmes. Les Steelers l'emportent encore sur leur terrain.

Un par un dimanche, les dominos sont tombés.

La meilleure attaque au sol de la NFL est d'abord tombée en panne. Puis, ce fut le jeu aérien, suivi de l'optimisme de ceux qui ont cru que cette fois-ci les choses seraient différentes pour les Browns de Cleveland.

James Conner a amassé 101 verges de gains et marqué un touché au sol, tandis que les Steelers humiliaient les Browns 38-7 pour porter leur fiche à 5-0 pour la première fois depuis 1978. Ben Roethlisberger a amassé 162 verges de gains supplémentaires par la voie aérienne, et un touché.

Les Steelers ont également mis un terme à la série de quatre victoires des Browns, et prolongé leur série de matchs sans victoire au Heinz Field à 17.

Ça a été une leçon de football, a déclaré l'entraîneur-chef des Steelers, Mike Tomlin.

Les Browns (4-2) ont été incapables de se mettre en marche face à une défense qui a réussi quatre sacs contre le quart Baker Mayfield. Ce dernier a également commis deux interceptions, le clouant au banc à compter du troisième quart alors que la rencontre était hors de la portée des Browns.

Nous avons été dominés aujourd'hui, a admis Mayfield, qui a tenté tant bien que mal de protéger ses côtes endolories. C'est ce qui arrive quand tu n'arrives pas à appliquer ton plan de match. Les bonnes équipes profitent de ces erreurs, et c'est ce qu'ils ont fait.

La meilleure attaque au sol de la NFL n'a récolté que 75 verges de gains, 113 de moins que sa moyenne par match jusqu'ici cette saison.

L'entraîneur-chef des Browns Kevin Stefanski a même retiré Mayfield du match en fin de troisième quart à la suite d'une course payant de trois verges de l'ailier espacé canadien Chase Claypool qui creusait l'écart à 31-7 en faveur des Steelers.

Ça nous ramène les pieds sur terre, a évoqué Stefanski. Nous avons perdu ce match, et nous devrons réagir et trouver une façon de rebondir lors du prochain.

Les Titans gardent leur fiche parfaite en prolongation

Derrick Henry a accepté la remise directe du centre, puis a franchi cinq verges au sol pour inscrire le touché à 3:30 de la prolongation pour permettre aux Titans du Tennessee de demeurer invaincus cette saison à la suite d'une remontée irrésistible qui leur a procuré une victoire de 42-36 contre les Texans de Houston.

Les Titans (5-0) ont fait fi de deux revirements et de quatre passes de touché du quart des Texans Deshaun Watson pour l'emporter.

La dernière passe de touché de Watson a permis aux Texans (1-5) de prendre les commandes 36-29 avec 1:50 à écouler au match, mais leur tentative de transformation de deux points a échoué.

Ryan Tannehill a permis aux Titans de franchir 76 verges et il a finalement rejoint A.J. Brown dans la zone des buts avec une passe de six verges avec quatre secondes à écouler au cadran. Gostkowski a réussi la transformation pour créer l'égalité.

Henry, le meneur au chapitre des verges de gains au sol dans la NFL la saison dernière, a terminé la rencontre avec 212 verges de gains au sol, et 52 autres par la voie aérienne.

Les Patriots jouent enfin, mais perdent encore

Le botteur Brandon McManus a réussi six placements, le secondeur Malik Reed a réussi un sac du quart déterminant en fin de rencontre et les Broncos de Denver sont venus à bout des Patriots de la Nouvelle-Angleterre 18-12, dans un match qui a été reporté à deux reprises à cause de diagnostics positifs au coronavirus dans les deux camps.

Le match de dimanche devait avoir lieu la semaine dernière, mais a été reporté à deux reprises, d'abord d'une journée, puis de sept. Ce report a été provoqué par une éclosion de COVID-19 chez les Patriots, qui a notamment touché le quart étoile Cam Newton et le joueur défensif par excellence de la NFL Stephon Gilmore.

Les Pats (2-3) ont comblé une partie d'un déficit de 18-3, mais ils ont commis trois revirements coûteux.

Les Colts sortent du fossé pour vaincre les Bengals

Le quart Philip Rivers a lancé trois passes de touché, dont celle victorieuse sur le premier jeu du quatrième quart, en route vers une victoire spectaculaire de 31-27 des Colts d'Indianapolis contre les Bengals de Cincinnati.

Après s'être creusé un fossé de 21-0, les Colts ont dû orchestrer la plus importante remontée victorieuse de l'histoire de la franchise, en saison, pour l'emporter. Les Colts ont déjà comblé un déficit de 28 points pour vaincre les Chiefs de Kansas City en éliminatoires de la NFL en 2013.

Les Bengals (1-4-1) ont laissé filer une avance de 21 points pour la cinquième fois de l'histoire de l'équipe.

Autres résultats

  • Falcons 40 - Vikings 23
  • Bears 23 - Panthers 16
  • Washington 19 - Giants 20
  • Lions 34 - Jaguars 16
  • Ravens 30 - Eagles 28
  • Jets 0 - Dolphins 24
  • Rams 16 - 49ers 24
  • Packers 10 - Buccaneers 38

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !