•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Seize jours plus tard, les Titans battent les Bills et demeurent invaincus

Il surveille un adversaire pendant qu'il porte le ballon.

Derrick Henry a inscrit deux touchés au sol pour les Titans.

Photo : Getty Images / Frederick Breedon

Associated Press

Malgré le long délai d’un match à l’autre en raison d’une éclosion de COVID-19, les Titans du Tennessee sont demeurés invaincus, mardi, lorsqu’ils ont battu les Bills de Buffalo 42-16, à Nashville.

Après que la COVID-19 eut touché deux autres de ses coéquipiers, la semaine dernière, Ryan Tannehill a lancé trois passes payantes et a lui-même marqué un touché contre les Bills (4-1), qui avaient aussi gagné tous leurs matchs cette saison avant mardi.

Les Titans (4-0) enregistrent ainsi leur meilleur début de campagne depuis qu’ils ont gagné leurs 10 premières rencontres, en 2018. Pourtant, ils ne s’étaient à peu près pas entraînés depuis leur dernier match, disputé le 27 septembre, au Minnesota.

Les 3 revirements des Bills ont permis aux Titans d’inscrire 21 points. Deux interceptions de Malcolm Butler ont mené à des majeurs pour les locaux, tandis que Kareem Orr a récupéré un échappé lors d’un botté d’envoi pour préparer la quatrième passe de touché de Tannehill.

Un retour de botté de dégagement de 40 verges de Kalif Raymond a aussi précédé une course d’une verge de Derrick Henry pour un touché.

Les revirements ont bien servi les Titans, qui avaient inscrit sept membres importants de leur effectif sur la liste de joueurs blessés ou infectés par la COVID-19, dont les receveurs Corey Davis et Adam Humphries et l’ailier défensif Jeffery Simmons. Deux entraîneurs adjoints étaient également absents.

Au total, 24 joueurs et membres du personnel ont contracté le virus.

Après enquête, il semble que la NFL n'imposera pas de sanctions supplémentaires aux Titans, qui n'auraient pas enfreint les protocoles.

Nous travaillons étroitement avec les équipes et les joueurs dans un esprit de collaboration, a indiqué le commissaire de la NFL, Roger Goodell, mardi, après une rencontre avec les propriétaires des équipes. On ne veut pas les punir. On veut s'assurer que tout notre personnel demeure en sécurité. Tous nos efforts ont été faits en ce sens aujourd'hui.

Quelque 8600 partisans des Titans ont assisté à la rencontre. L’équipe devait accueillir ses premiers spectateurs le 4 octobre, mais ce match contre Pittsburgh a été remis au 25 octobre.

De nouvelles mesures contre la COVID-19

La NFL n'a pas l'intention de s'installer dans une bulle pour poursuivre sa saison, mais de nouvelles mesures seront mises en place pour essayer de limiter la propagation de la COVID-19.

Dès cette semaine, la ligue procédera à des tests de type PCR pour détecter la COVID-19 les jours de matchs, et le port du couvre-visage sera désormais obligatoire lors des entraînements légers.

De plus, seuls les entraîneurs qui décident des jeux pourront porter une visière au lieu d'un couvre-visage.

On ne peut pas baisser la garde. Ni les joueurs, ni les entraîneurs, ni le reste du personnel, a indiqué Goodell. Nous devons rester extrêmement prudents et être très disciplinés.

Les nouvelles directives ont été envoyées aux équipes lundi soir.

Elles prévoient notamment que toute personne qui serait à haut risque d'avoir été en contact avec une personne ayant reçu un résultat positif à la COVID-19 devra être isolée pour au moins cinq jours.

Elle ne pourra pas avoir accès aux installations de son équipe durant cette période.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !