•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hugo Houle fait preuve de patience et termine une course difficile

Hugo Houle roulant sur son vélo.

Hugo Houle a terminé au 36e rang de la course Gand-Wevelgem, en Belgique.

Photo : Getty Images / Anne-Christine Poujoulat

Sportcom

Hugo Houle a fait face à toutes sortes d’ennuis, dimanche, lors de la 82e course du Gand-Wevelgem, en Belgique, où il agissait à titre de leader pour la formation Astana.

Malgré les embûches, le Québécois est tout de même parvenu à prendre la 36e place.

En plus d’être le seul membre de son équipe à terminer le parcours de 232,5 km, Hugo Houle a dû faire du travail de rattrapage pendant la majeure partie de cette classique flandrienne en raison de chutes survenues devant lui.

La première fois, deux coureurs ont chuté et m’ont emporté avec eux. Je suis tombé et j’ai brisé mon vélo. Ça a pris quelques minutes avant que la voiture arrive pour me donner mon vélo de remplacement, alors j’ai perdu beaucoup de temps, a indiqué Houle, qui était encore bien loin d’être au bout de ses peines.

Ensuite, j’ai réussi à rattraper le peloton, mais il y a eu une autre chute devant moi. Cette fois-ci, je ne suis pas tombé, mais j’ai été pris dans l’empilade. Ça m’a encore pas mal ralenti.

Au lieu de se laisser déconcentrer par ses malheurs, l’athlète de Sainte-Perpétue a fait preuve de patience pour rejoindre le peloton à nouveau.

C’est sûr que ce sont des situations décourageantes, mais je n’ai pas paniqué. Je suis resté calme et j’ai réussi à revenir une deuxième fois. Mes jambes étaient excellentes et ça m’a permis de revenir de loin. En dépit de tout ce qui est arrivé aujourd’hui, je suis très heureux, a conclu Houle, qui termine à 3 min 2 s du vainqueur, Mads Pederson (Trek-Segafredo).

Également de cette course de catégorie World Tour, le Montréalais Guillaume Boivin (Israel Start-up Nation) n’a pas été en mesure de terminer l’épreuve.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !