•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

David Lemieux l’emporte par K.-O. lors du premier gala au pays depuis février

David Lemieux

David Lemieux

Photo : Getty Images / Al Bello

La Presse canadienne

Le retour de la boxe au Québec aura été marqué par trois retentissants K.-O., lors du gala d'Eye of the Tiger Management présenté au Centre Gervais Auto de Shawinigan, samedi soir.

Le combat principal mettait en vedette les super-moyens David Lemieux et Francy Ntetu, mais même s'il n'avait pas boxé depuis 10 mois, Lemieux a triomphé par arrêt de l'arbitre lors de la cinquième reprise.

Après avoir offert une première sortie mitigée chez les 168 livres, face à Maksym Bursak, en décembre 2019, Lemieux (42-4, 35 K.-O.) a eu l'air à son aise et il a dominé le combat d'un bout à l'autre face à Ntetu (17-4, 4 K.-O.).

Le rythme a diminué d'un cran au troisième round, mais Lemieux a de nouveau appuyé sur la pédale d'accélérateur au quatrième engagement. Ntetu a tenté tant bien que mal de laisser passer la tempête, mais il a visité le tapis une première fois au cinquième assaut, à la suite d'un bon crochet de gauche.

Après avoir accepté un compte de huit, Ntetu s'est présenté devant Lemieux, qui l'a envoyé au sol pour une deuxième et dernière fois grâce à une belle combinaison de coups. L'arbitre a mis un terme au combat à 1:58 du cinquième round.

Il s'agissait du premier gala de boxe au Canada depuis le 22 février, au Centre CAA de Brampton, en Ontario. Le dernier gala au Québec avait eu lieu la veille, au Centre Financière Sun Life de Rimouski.

La Santé publique, qui avait interdit la présentation de deux galas d'Eye of the Tiger Management, prévus les 12 et 14 mars, a approuvé la tenue de cette carte de boxe en Mauricie, même si la région comprend certaines zones en alerte rouge.

La soirée s'est amorcée avec le combat opposant Lexson Mathieu (9-0, 8 K.-O.) et Tim Cronin (12-5-2, 3 K.-O.), mais le Québécois ne s'est pas trop éternisé dans l'arène.

Les deux boxeurs ont passé la première minute à s'étudier, mais Mathieu a par la suite ouvert la machine. Il a décoché une série de coups qui ont fait fléchir les genoux de Cronin, dont un crochet de la main gauche au corps qui a probablement fait le plus gros des dommages.

L'Ontarien a craché son protecteur buccal et n'a pas été en mesure de se relever. L'arbitre a officiellement mis fin à l'affrontement à 1:34 du premier round.

Mathieu a mis la main sur le titre vacant de la North American Boxing Federation (NABF) des super-moyens et cette victoire devrait en principe lui permettre de se hisser parmi les 15 meilleurs de cette catégorie de poids. Par ailleurs, à 21 ans, Mathieu est devenu le plus jeune à avoir cette ceinture autour de la taille.

Après une longue interruption, Arslanbek Makhmudov (11-0, 11 K.-O.) a imité Mathieu et il pourra même se vanter d'avoir été encore plus rapide que lui.

Makhmudov mettait en jeu sa ceinture des poids lourds de la NABF contre Dillon Carman (14-6, 13 K.-O.), qui a déjà vaincu Simon Kean, un autre protégé d'Eye of the Tiger Management, mais il n'a eu besoin que d'un seul coup de poing pour mettre fin au combat.

Carman venait à peine de sortir du coin quand l'imposant Russe lui a servi une bonne gauche qui l'a envoyé au sol dès la septième seconde. Après s'être relevé tranquillement, l'Ontarien n'a fourni aucun réel effort pour continuer l'affrontement et il a par la suite argumenté avec l'arbitre lorsque ce dernier a mis fin aux émissions.

Le duel s'est officiellement conclu à la 27e seconde du premier round.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !