•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tom Brady et les Buccaneers se heurtent aux Bears

Un joueur de football en train d'être plaqué.

Tom Brady est cerné par la défense des Bears.

Photo : Getty Images / Jonathan Daniel

Jean-François Chabot

Les Bears (4-1) ont profité de la confusion au sein de l’attaque des Buccaneers de Tampa Bay (3-2) pour leur arracher un gain de 20-19 dans le match du jeudi soir, au Soldier Field, à Chicago.

Avec une trentaine de secondes à écouler au cadran, le quart des Bucs Tom Brady a tenté une passe alors qu’il croyait qu’il s’agissait d’un troisième essai. C’était plutôt un quatrième essai.

Lorsque le ballon a touché le sol, c’en était fait des espoirs d’une remontée. Il a paru complètement déboussolé sur la séquence. C'est ainsi que le footballeur de 43 ans a subi une première défaite en six départs face aux Bears depuis le début de son illustre carrière.

Brady et les siens disputaient une deuxième rencontre en l’espace de cinq jours. Ils ont ainsi laissé filer une belle occasion de s’installer solidement seuls en tête de la Division sud de l'Association nationale.

Les Buccaneers ont pris une avance de 13-0 en première demie grâce à un touché de Mike Evans après une passe de cinq verges de Brady et des placements de 39 et 35 verges de Ryan Succop.

Chicago a comblé le retard avant de rentrer au vestiaire avec deux majeurs en l’espace de cinq minutes, ceux de David Montgomery et de Jimmy Graham, celui-ci sur une passe de 12 verges de Nick Foles.

À coups de pieds

La deuxième moitié de la rencontre a donné lieu à une guerre de tranchées, le reste des points du match étant le résultat de bottés de précision.

Brady et son fidèle compagnon Rob Gronkowski pensaient bien avoir préparé le coup de pied décisif de Succop réussi sur une distance de 25 verges avec moins de six minutes à faire.

C’était sans compter sur une poussée de 32 verges des Bears, en 9 jeux, qui a été couronnée par le botté de 38 verges de Cairo Santos.

Les Bears rattrapent les Packers (4-0) au sommet de la Division nord. Green Bay bénéficie d’un congé en cette cinquième semaine d’activités dans la NFL.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !