•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

18 cas de COVID-19 au sein de l’Armada de Blainville-Boisbriand

Un aréna vu de l'extérieur, avec le logo d'une équipe

Le Centre d'excellence Sports Rousseau de Boisbriand, domicile de l'Armada, de la LHJMQ.

Photo : Radio-Canada / Francis Labbé

Radio-Canada

L’Armada de Blainville-Boisbriand, de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), fait face à une éclosion importante de cas de COVID-19. Dix-huit membres de l'organisation en sont atteints, a indiqué mercredi la ligue par communiqué.

Une source anonyme avait confirmé cette information plus tôt dans la journée à Radio-Canada Sports.

Tous les joueurs et membres du personnel ont subi un test de dépistage, précise la LHJMQ. Les résultats connus ont révélé 18 cas. Il est donc possible que d'autres s'ajoutent dans les prochaines heures.

Par ailleurs, la LHJMQ ne précise pas combien de joueurs ont contracté la maladie et ne donne aucune information au sujet du Phoenix de Sherbrooke, qui a affronté l'Armada deux fois le week-end dernier. Le Phoenix avait interrompu ses activités, le temps que la santé publique mène une enquête, avant la confirmation d'un premier cas.

Un premier joueur de l'Armada a été déclaré positif lundi, après quoi l’équipe a dû interrompre ses activités. L'équipe est maintenant à l'arrêt pour une durée indéterminée. Ses joueurs et membres du personnel s'isoleront pendant 14 jours.

Malgré un protocole sanitaire et médical très serré et rigoureux, nous savions que la COVID-19 était une maladie à un risque de contagion élevé qui pourrait éventuellement se répandre chez certains joueurs et membres du personnel de nos équipes, a dit le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau

Or, nous sommes excessivement confiants de l’efficacité des mesures contenues dans notre plan de contingence qui est actuellement en marche. Nous voulons réitérer que la situation est prise en charge sérieusement au niveau de la ligue et que les équipes médicales de la LHJMQ et de l'Armada font le suivi approprié. La ligue et ses formations continuent de suivre attentivement les directives de la santé publique.

Toutes les personnes qui ont été en contact avec les joueurs infectés, y compris les familles qui les hébergent en pension, doivent subir des tests de dépistage, comme le veut le protocole de la LHJMQ.

Comme les Remparts de Québec, l’Armada de Blainville-Boisbriand ne peut disputer de rencontre dans son amphithéâtre avant au moins la fin du mois d'octobre et ne peut en principe que s'entraîner, à cause des interruptions d'activités sportives et de loisirs dans les régions en zones rouges annoncées lundi par le gouvernement du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !