•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La FIS présente une refonte de son calendrier pour la saison 2020-2021

Elle est dans un portillon de départ.

Marie-Michèle Gagnon

Photo : Getty Images / Christophe Pallot/Agence Zoom

Agence France-Presse

La Fédération internationale de ski (FIS) voulait adapter le calendrier à la crise sanitaire, en séparant au maximum les courses de technique et de vitesse, ainsi que les compétitions féminines et masculines.

La FIS avait déjà annoncé à la fin du mois d'août l'annulation de ses épreuves en Amérique du Nord.

Face aux remaniements du calendrier en raison de la pandémie planétaire, un programme entièrement repensé par la Fédération internationale de ski a été présenté jeudi lors du Congrès de la FIS aux stations hôtesses qui étaient dans l'attente de la confirmation de leurs épreuves pour cette saison, note-t-elle.

La saison doit s'ouvrir les 17 et 18 octobre à Sölden, en Autriche, avec un slalom géant féminin et un slalom géant masculin au programme. Elle doit se terminer le 21 mars à Lenzerheide, en Suisse.

Valérie Grenier négocie un virage et passe à gauche d'une porte bleue.

Valérie Grenier à Sölden

Photo : Getty Images / Alexis Boichard

Le calendrier pour les hommes comprendra 39 courses, celui des femmes, 4 de moins. Ils doivent être approuvés par le comité exécutif de la FIS après les réunions des comités techniques qui ont lieu jusqu'au 2 octobre.

Le portrait général n'est pas beau, et il y a de bonnes chances qu'on annule certaines épreuves, l'équation est très compliquée à résoudre, a tenu à prévenir Markus Waldner, directeur des courses hommes pour la FIS.

Seules deux épreuves femmes auront lieu en dehors de l'Europe. Elles auront lieu en Chine dans le district de Yanging, à 90 km au nord-ouest de Pékin. Ce seront des épreuves tests en vue des Jeux de 2022.

Les pistes, les infrastructures et les systèmes de fabrication de neige artificielle du Chinese National Alpine Skiing Centre dans la montagne Xiaohaituo (où il neige très peu, moins de 5 cm, par saison) ont été terminés en novembre 2019.

Le délégué des athlètes de la FIS Daniel Yule a pour sa part rappelé que les tests de détection et les protocoles sanitaires pourraient obliger des athlètes à s'isoler plutôt qu'à participer.

Le plus important est que les épreuves aient lieu, a précisé Daniel Yule.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !