•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La LHJMQ modifie son règlement sur les bagarres

Gilles Courteau

Gilles Courteau

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) resserre son règlement sur les bagarres. L’assemblée des membres a voté mercredi pour ces amendements aux règles de jeu.

Dorénavant, tous les joueurs impliqués dans une bagarre recevront une punition d’inconduite de 10 minutes en plus d’une punition majeure de cinq minutes.

Après trois bagarres, le joueur sera suspendu pour un match. Auparavant, la suspension arrivait au 11e combat. Si le joueur se bat de nouveau, il sera suspendu un match chaque fois.

Ces nouvelles mesures devaient être acceptées par les deux tiers des clubs de la ligue, soit 12 sur 18, pour aller de l'avant.

Cette règle va donc légèrement plus loin que celle qui avait été rejetée par les propriétaires la semaine dernière. En plus de la punition de 15 minutes, on y proposait de suspendre un joueur après cinq bagarres plutôt que trois.

Parmi les autres changements apportés mercredi, les bagarreurs qui planifient un combat auront deux matchs de suspension, alors que l’instigateur recevra une punition mineure (2 min) une majeure (5 min) et une inconduite de match (10 min).

Questionné à savoir si ce changement est un premier pas vers l'abolition des bagarres, le commissaire de la Ligue, Gilles Courteau, a préféré vanter les actions posées dans le passé.

À l’égard du mot abolition, je ne suis pas quelqu'un qui aime utiliser ce mot-là, a lancé le commissaire. Pour moi, il faut travailler les conséquences suivant une bagarre et on a fait beaucoup d'améliorations à cet effet-là depuis 2008. Je suis convaincu que l’on va encore réduire le nombre de bagarres.

Lors de la saison 2004-2005, il y a eu 702 bagarres dans la LHJMQ. En comparaison, il y en a eu 137 la saison dernière et aucune dans 80 % des matchs.

L'influence de la ministre

Gilles Courteau affirme avoir entendu le message que la ministre déléguée à l'Éducation, Isabelle Charest, a lancé la semaine dernière où elle mettait la LHJMQ au défi d’interdire les bagarres de façon formelle.

Cette dernière a aussi envoyé une lettre aux 12 propriétaires des équipes québécoises pour les sensibiliser. Le commissaire affirme toutefois qu’il n’a jamais été question de rendre une contribution financière conditionnelle à l’interdiction des combats.

Dans mes conversations avec la ministre, depuis le jour 1, elle me dit qu’elle n'imposera rien, mais elle voulait que le commissaire lui dise qu’il va travailler à réduire les commotions cérébrales et à améliorer les conséquences suivant les bagarres. Je lui ai donné ma parole.

Gilles Courteau, commissaire de la LHJMQ

Le commissaire dit avoir parlé avec la ministre quelques minutes avant sa rencontre avec les médias. Elle est très heureuse que l’on soit allé plus loin que ce qui avait été proposé il y a deux semaines, on va dans la bonne direction.

Isabelle Charest a réagi dans un communiqué. Elle estime qu'il s'agit d'un début de changement de culture important dans le hockey junior majeur.

Aujourd’hui, je salue le leadership de la Ligue, qui prend position en faveur de la sécurité dans le sport. Il s’agit d’une de mes priorités comme ministre et j’ai la certitude que l’issue du vote aura des répercussions positives pour tous les acteurs du milieu du hockey junior majeur, que ce soit les propriétaires, les équipes ou les joueurs.

Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation

Le nouveau règlement entre en vigueur dès maintenant.

Gilles Courteau a refusé de dévoiler le résultat du vote tenu mercredi, affirmant qu’il est confidentiel et que le résultat de la semaine dernière n’aurait pas dû être rendu public non plus.

Avec les informations de Radio-Canada, et La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !