•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres feux rouges pour le football scolaire

Deux équipes de football s'affrontent.

Les institutions scolaires pourraient se désister du sport compétitif même si la santé publique l'autorise.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Bien que le premier ministre François Legault ait dit que le sport pouvait continuer, même dans les zones rouges, les consignes de la santé publique pourraient mener les institutions scolaires à délaisser le sport compétitif.

Je vous dirais que plusieurs cégeps sont en réflexion, notamment parce qu’on passe en rouge, a déclaré Gustave Roël, président-directeur général du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

La seule chose qu’on a entendue du PM, c’est qu’il va y avoir du sport à l’école. Mais le sport à l’école, est-ce que ça va être de l’intramural ou est-ce qu’on va leur permettre de compétitionner?

Est-ce qu’une partie de foot est un rassemblement public ou pas? C’est une des questions qui ont été acheminées au ministère hier soir (lundi) et je sais qu’ils planchent très fort pour trouver des réponses à nos questions.

Déjà la semaine dernière, seulement deux matchs de football scolaire ont eu lieu sur un calendrier prévu de neuf parties.

Au niveau collégial, on a tenu 5 matchs sur 10 dans les trois divisions. En soccer, 4 rencontres sur 5 ont été présentées. Mais c'était avant que trois régions ne deviennent rouges, la couleur qui correspond à l'état d'alerte maximale.

Les cégeps de la région de Montréal avaient déjà choisi de ne pas permettre les déplacements de leurs équipes. Prenons l'exemple du Collège Ahuntsic. C'est le seul cégep sur l'île de Montréal qui joue en division 3. Pas de déplacement, pas de match.

En division 2, de laquelle le Collège Montmorency s'est retiré, on a réussi à tenir deux matchs sur quatre, mais on a déjà annulé trois des rencontres du week-end prochain.

La seule partie toujours à l’affiche est celle entre Saint-Hyacinthe et Sherbrooke, deux équipes qui se trouvent en zone orange.

Finalement, en division 1, le match entre les Spartiates du Vieux-Montréal et les Géants de Saint-Jean est déjà annulé.

Les trois autres matchs sont toujours au programme, mais certaines équipes, comme Vanier, songeraient très sérieusement à se retirer.

La rencontre entre Limoilou et Garneau semble celle qui a les meilleures probabilités d’être présentée, puisque les deux équipes sont de la même région et n’ont pas besoin de se déplacer.

À moins que ce rassemblement de plus de 80 jeunes hommes ne soit interdit.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !