•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Impact cède Evan Bush aux Whitecaps de Vancouver

Il plonge sur le côté pour stopper  le ballon.

Evan Bush réalise un arrêt du bout de la main.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

L’Impact de Montréal a confirmé, mardi, que le gardien Evan Bush avait été échangé aux Whitecaps de Vancouver contre un choix de troisième tour au prochain super repêchage de la MLS en 2021.

Bush, qui avait perdu son poste de partant aux mains de Clément Diop, n’avait disputé aucun match depuis le début de la saison. En conférence de presse, le directeur sportif de l'Impact Olivier Renard a précisé qu'il avait conclu l'échange avec l'approbation de Bush, qui a été consulté tout au long du processus.

J’étais dans la même position que lui, comme gardien de but, durant toute ma carrière, a souligné Renard. Un gardien de but, il y en a un qui joue, le deuxième est frustré, le troisième espère aller un petit peu sur le banc et parfois avoir des minutes. Le deuxième est souvent un gardien frustré de ne pas jouer, même si je dois dire que l’entente entre lui et les autres gardiens a toujours été parfaite, et je l’en remercie. On se devait de communiquer le mieux possible, le plus clairement possible avec lui, sa famille et son agent.

Avec son grand professionnalisme et ces 10 années passées chez nous, c’était le strict minimum pour nous de faire les choses de cette façon.

Olivier Renard, directeur sportif de l'Impact de Montréal

Le footballeur de 34 ans, membre de l’Impact depuis 2011, a été le premier gardien titulaire du onze montréalais en MLS.

Il a disputé 195 matchs de saison avec le Bleu-blanc-noir, en plus de 8 rencontres éliminatoires, 8 en Championnat canadien et 13 en Ligue des champions.

L’arrivée de Bush à Vancouver vient colmater une brèche provoquée par les blessures à Maxime Crépeau (fracture du pouce gauche) et au réserviste Tomas Hasal (commotion cérébrale et fracture du tibia).

C’est sans compter le fait que le premier réserviste a quitté l’équipe et la bulle de la MLS à Orlando en raison du décès de sa mère. L’Impact était alors venu à la rescousse des Whitecaps en leur prêtant le jeune Jonathan Sirois le temps d’un match.

Bush écoulera, l’an prochain, la dernière année d’un lucratif pacte de trois ans signé en 2018.

Vancouver voulait corriger un problème chez eux, et on avait trop de gardiens sous contrat, a dit Renard. On connaissait la valeur du contrat d’Evan aussi pour la saison 2021. Dans l’autre sens, ça peut se passer aussi. On peut très bien avoir des besoins, et certaines équipes peuvent vouloir se séparer de plusieurs joueurs. On est alerte quant à ce qui peut se passer en entrées ou en sorties.

Il sera aussi en pays de connaissance à Vancouver puisqu’il y retrouvera Marc Dos Santos, son premier entraîneur avec l’Impact, ainsi que son ancien entraîneur des gardiens Youssef Dahha qui l’a dirigé durant sept ans.

Outre Diop, le Bleu-blanc-noir compte toujours sur Sirois et James Pantemis, deux gardiens issus de son académie.

James Pantemis revient du tournoi de la Première Ligue canadienne, a rappelé Renard. Il a fait de bonnes prestations là-bas. C’était notre but premier, de le faire jouer […] On l’a suivi, on a communiqué avec lui, avec ses entraîneurs. On a suivi son évolution, et on est confiants avec les trois gardiens qui sont ici.

Pour la petite histoire, rappelons que l'Impact, qui avait trois choix de troisième tour au dernier repêchage, n'avait pas cru bon de sélectionner qui que ce soit.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !