•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Félix Auger-Aliassime et Steven Diez éliminés au premier tour à Roland-Garros

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Félix Auger-Aliassime

Félix Auger-Aliassime

Photo : Associated Press / Christophe Ena

Radio-Canada

Le parcours du Québécois aura été de courte durée à Paris. Félix Auger-Aliassime a été vaincu en trois manches de 5-7, 3-6 et 3-6 par le Japonais Yoshihito Nishioka, lundi, au premier tour des Internationaux de France.

Auger-Aliassime a été ralenti par des problèmes au service. La 19e tête de série a présenté un pourcentage de réussite de seulement 58 % avec ses premières balles. Il a également été coupable de 5 doubles fautes et de 58 fautes directes.

Plus constant dans son jeu, le Japonais, 52e à l'ATP, en a réussi 6 bris en 13 occasions.

Après avoir vendu chèrement sa peau en première manche, le Canadien a semblé perdre sa concentration et s’est finalement avoué vaincu en 2 heures 32 minutes.

La journée a été difficile pour moi dans tous les domaines, a reconnu Auger-Aliassime. Je le connaissais, je savais qu'il allait être difficile d'en venir à bout, qu'il allait remettre beaucoup de balles en jeu. De toute évidence, les conditions n'étaient pas les meilleures pour moi. Il a bien joué.

De plus, j'aurais pu être meilleur en plusieurs occasions pendant le match. Je lui en attribue le mérite et j'en assume la responsabilité parce que j'ai l'impression que, trop souvent, je n'ai tout simplement pas été capable d'élever mon jeu et de jouer à un niveau décent.

En trois duels, Auger-Aliassime n'a jamais réussi à vaincre le Japonais. Le premier remonte aux qualifications pour le Challenger de Granby en 2015 et le deuxième au second tour du Masters d'Indian Wells l'an dernier.

C’est un résultat décevant pour l’athlète de 20 ans qui visait grand cette année. Il avait raté l'édition de 2019 en raison d’une blessure à la jambe.

Pour se préparer au tournoi parisien, il a disputé deux tournois sur la terre battue, s'inclinant au premier tour à Rome, puis au deuxième à Hambourg.

Au prochain tour, Nishioka se mesurera au Français Hugo Gaston.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le Canadien Steven Diez retourne une balle à son adversaire

Diez connaît le même sort

Issu des qualifications, Steven Diez a lui aussi baissé pavillon au premier tour. L’Américain Mackenzie McDonald a eu le dessus sur l’Ontarien en quatre manches de 4-6, 6-3, 6-3 et 6-4.

Le joueur de 29 ans avait pourtant bien commencé la rencontre en remportant la première manche en 40 minutes, mais son adversaire a repris le contrôle du match avec notamment 11 as et 40 coups gagnants.

Diez a commis 39 fautes directes, contre 33 pour la 211e raquette mondiale. Le Torontois, 181e du monde, participait à son premier tournoi majeur après 15 tentatives de qualification infructueuses dans les dernières années.

Au tour suivant, McDonald jouera contre l’Espagnol Rafael Nadal.

Les autres Canadiens en lice, Denis Shapovalov et Vasek Pospisil, joueront leur premier match mardi.

Rafael Nadal

Rafael Nadal

Photo : Associated Press / Alessandra Tarantino

Nadal convaincant pour son entrée

Rafael Nadal (no 2) a lancé sa campagne vers un 13e sacre historique à Roland-Garros de manière convaincante en dominant le Bélarusse Egor Gerasimov, 83e à l'ATP, en trois manches de 6-4, 6-4, 6-2 au premier tour.

Jusqu'au début de la troisième manche, Nadal avait converti les deux balles de bris qu'il avait obtenues et n'en avait offert aucune. S'il a fini par perdre son service en tout début de troisième manche après une faute en revers, il a immédiatement recollé. Et il a remporté les six ultimes jeux du match, les quatre derniers après que Gerasimov s'est tordu la cheville droite en bout de course.

Avec 32 coups gagnants contre 20 fautes directes en un peu plus de deux heures, le Majorquin rend une copie très propre.

C'est vrai que c'est un Roland-Garros complètement différent de la normale. Les conditions météo sont très difficiles, a déclaré Nadal.

Je vais jouer mes matchs avec l'attitude la plus positive possible, je vais faire de mon mieux, c'est un bon début, a ajouté le no 2 mondial.

Par ailleurs, l'Autrichien Dominic Thiem (no 3) n'est pas tombé dans le piège du Croate Marin Cilic qu'il a dominé en trois manches de 6-4, 6-3 et 6-3 pour ses retrouvailles avec le circuit deux semaines après son sacre aux Internationaux des États-Unis.

Je suis très content de mon premier tour, a-t-il dit en évoquant à la fois la transition entre dur et ocre, les conditions fraîches et le fait d'être opposé à un ancien vainqueur d'un tournoi majeur.

Thiem affrontera l'Américain Jack Sock au tour suivant.

Finalement, Daniil Medvedev (no 5) a été éliminé dès le premier tour par le Hongrois Marton Fucsovics, classé 63e, en quatre manches de 6-4, 7-6 (7/2), 2-6, 6-1.

Le finaliste des Internationaux des États-Unis 2019 n'a toujours pas gagné le moindre match sur la terre battue parisienne. Sur un court Suzanne-Lenglen déserté ou presque, à la lumière des projecteurs, il y a enregistré sa quatrième défaite d'entrée en quatre ans.

Autres résultats du premier tour :

  • Daniel Galan (COL) bat Cameron Norrie (GBR) 4-6, 6-3, 5-7, 6-1, 6-1
  • Jiri Vesely (CZE) bat Liam Broady (GBR) 6-2, 5-7, 6-3, 6-2
  • Karen Khachanov (RUS/no 15) bat Kamil Majchrzak (POL) 7-6 (7/3), 6-3, 6-3
  • Guido Pella (ARG) bat Salvatore Caruso (ITA) 7-6 (8/6), 6-7 (4/7), 7-5, 6-4
  • Jan-Lennard Struff (GER/N.30) bat Frances Tiafoe (USA) 3-6, 7-6 (7/5), 6-3, 6-7 (2/7), 6-3
  • Daniel Altmaier (GER) bat Feliciano Lopez (ESP) 7-6 (7/1), 6-4, 6-4
  • Albert Ramos (ESP) bat Adrian Mannarino (FRA) 6-4, 6-3, 6-0
  • Nikola Milojevic (SRB) bat Filip Krajinovic (SRB/no 26) 6-4, 3-6, 6-3, 6-1
  • Aljaz Bedene (SLO) bat Arthur Rinderknech (FRA) 6-2, 6-7 (7/9), 6-4, 6-4
  • Alexander Bublik (KAZ) bat Gaël Monfils (FRA/no 8) 6-4, 7-5, 3-6, 6-3
  • Lorenzo Sonego (ITA) bat Emilio Gomez (ECU) 6-7 (6/8), 6-3, 6-1, 6-7 (4/7), 6-3
  • Lorenzo Giustino (ITA) bat Corentin Moutet (FRA) 0-6, 7-6 (9/7), 7-6 (7/3), 2-6, 18-16
  • Hugo Gaston (FRA) bat Maxime Janvier (FRA) 7-6 (7/5), 6-4, 6-3
  • Casper Ruud (NOR/no 28) bat Yuichi Sugita (JPN) 6-1, 6-3, 6-1
  • Tommy Paul (USA) bat James Duckworth (AUS) 6-2, 6-3, 6-2
  • Jack Sock (USA) bat Reilly Opelka (USA) 6-4, 6-4, 6-3
  • Pierre-Hugues Herbert (FRA) bat Michael Mmoh (USA) 6-3, 6-2, 6-3
  • Mikhail Kukushkin (KAZ) bat Fabio Fognini (ITA/no 14) 7-5, 3-6, 7-6 (7/1), 6-0
  • Pedro Martínez (ESP) bat Aleksandar Vukic (AUS) 7-5, 6-4, 6-0
Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !