•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Anna van der Breggen réussit un rare doublé aux mondiaux

Elle lève le poing droit en franchissant le fil d'arrivée.

Anna van der Breggen

Photo : Getty Images / AFP/MARCO BERTORELLO

Radio-Canada

Après sa victoire de jeudi au contre-la-montre individuel, la cycliste néerlandaise Anna van der Breggen s’est imposée samedi dans la course sur route des Championnats du monde, en Italie. Un doublé inédit depuis celui de la Française Jeannie Longo, en 1995.

C’est un neuvième podium individuel aux mondiaux pour la Néerlandaise. Grâce à son temps de 4 h 9 min 57 s, elle réalise une autre grande saison. Elle est championne nationale sur route, championne d’Europe au contre-la-montre et championne du Tour d’Italie.

Sa compatriote Annemiek van Vleuten (4:11:17), gagnante de cette épreuve en 2019, a tout juste pris le 2e rang au sprint devant l’Italienne Elisa Longo Borghini. Une autre Néerlandaise, la triple championne du monde Marianne Vos (4:11:58), a mené le deuxième groupe de poursuivantes à la ligne d’arrivée pour prendre la 4e position.

Van der Breggen a remporté sa deuxième couronne mondiale sur route après celle de 2018.

Son attaque initiale à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée a mis une première vague de pression sur le peloton, qui a rattrapé un groupe de meneuses notamment porté par l’entreprenante Canadienne Alison Jackson.

Dans la côte la plus abrupte du parcours, les Néerlandaises ont augmenté la cadence, et van der Breggen en a profité pour fournir un dernier coup d’accélération qui lui aura, au bout du compte, donné la victoire.

Van der Breggen a parcouru les 41 derniers kilomètres tout à fait seule, sans jamais laisser planer le doute sur l’issue de la course malgré des montées impitoyables.

Elle est vraiment impressionnante. Elle le mérite, elle a travaillé fort et elle va être belle avec son maillot, a souligné en riant la Québécoise Karol-Ann Canuel, coéquipière de van der Breggen avec Boels-Dolman.

Jackson a finalement pris le 30e rang en 4:14:16. Sa collègue albertaine Sara Poidevin (4:20:13) a terminé en 42e position. La Manitobaine Leah Kirchmann (4:23:58) a conclu en 59e place.

Canuel, avec le même temps que Kirchmann, a pris le 66e rang.

C’était vraiment dur physiquement. Et aussi, c’était technique avec des descentes où il fallait toujours être attentive, a reconnu Canuel après l’épreuve. J’ai eu plus de difficulté à me placer en avant et l’effet yo-yo a commencé à se faire sentir quand ç’a commencé à rouler un peu plus rapidement.

Magdeleine Vallières Mill, de Sherbrooke, et Marie-Soleil Blais, de Saint-Rosaire, n’ont pas franchi l'arrivée.

Les mondiaux se terminent dimanche avec la course sur route masculine. Les Canadiens Guillaume Boivin, Alex Cataford, Hugo Houle et Michael Woods y sont inscrits.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !