•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gagner et récupérer, le défi de Thierry Henry

Thierry Henry

Thierry Henry

Photo : Associated Press / Steven Senne

En déroute depuis la mi-septembre, l'Impact cherche à mettre un frein à sa série noire qui l'a fait chuter au classement dans l'Est. Les insuccès de l'équipe et le fait qu'elle doive temporairement élire domicile loin de Montréal la place dans « une situation difficile » par les temps qui courent.

Les défaites s'accumulent dans le camp de l'Impact, tandis que les matchs s'enchaînent à un rythme effréné au cœur d'un calendrier réduit par la COVID-19. Si le onze montréalais n'ajuste pas le tir incessamment, la glissade actuelle pourrait bien, au bout du compte, l'expédier hors du portrait éliminatoire.

Non seulement les troupiers de Thierry Henry ont plié l'échine à leurs trois dernières rencontres, mais ils ont subi des défaites amères, à commencer par celle enregistrée à Vancouver pour clore le tour préliminaire du Championnat canadien.

La fatigue accumulée se fait désormais ressentir, ce qui n'est pas de bon augure pour la suite étant donné l'horaire chargé qui pointe à l'horizon.

Nous étions fatigués, autant mentalement que physiquement, contre le Revolution. C'était différent [en comparaison aux] défaites précédentes contre Philadelphie et Vancouver. Nous n'avons eu aucun contrôle du ballon contre le Revolution, a expliqué l'entraîneur-chef en visioconférence vendredi.

C'est de trouver le bon équilibre pour avoir une équipe cohérente, faire attention aux joueurs qui sont blessés, ceux qui sont fatigués [...] Il faut aussi ramener des points, arrêter cette spirale, voir comment on peut réagir, continuer un peu sur ce qu'on essaie de faire, ne pas perdre la structure, continuer dans la philosophie et essayer de retrouver la victoire, bien sûr.

Thierry Henry, entraîneur-chef de l'Impact de Montréal

À un moment donné, ce n'est pas évident, déjà qu'on est loin de la maison, on perd des matchs, la fatigue. Il faudra essayer de reprendre [le dessus], a poursuivi l'homme à la barre de l'Impact.

Le milieu de terrain Victor Wanyama a confirmé que le manque de repos se fait bel et bien sentir au sein de la troupe montréalaise, qui disputera une sixième rencontre en 19 jours dimanche, contre les Red Bulls de New York. Et une séquence du genre l'attend également en octobre.

Il tend le pied droit pour tenter d'enlever le ballon à un adversaire.

Victor Wanyama (droite)

Photo : USA Today Sports-Peter Casey

C'est une situation difficile. Nous avons beaucoup voyagé, les gars sont fatigués, nous avons joué beaucoup de matchs. Ce n'est pas facile de récupérer, même si nous avons une formation élargie, souligne Wanyama.

Exténué, l'international kényan a révélé que son quotidien consistait à récupérer ses forces.

Je bouge seulement lorsqu'on a besoin de moi. Je passe le reste de la journée à dormir, à porter des bottes de compression, à recevoir des massages ou à prendre des bains de glace.

Victor Wanyama, milieu de terrain de l'Impact de Montréal

L'Impact aura fort à faire pour relever ce défi mental et physique. À compter de dimanche, il jouera en moyenne un match aux 4,3 jours jusqu'à la fin du calendrier, le 8 novembre, pour un total de 10 rendez-vous. La gestion de l'effectif et l'équilibre à trouver, tel que mentionné par Henry, seront déterminants au cours des prochaines semaines.

État des troupes, selon les informations de l'Impact

  • Mathieu Choinière (cheville) n'est pas au New Jersey.
  • Anthony Jackson-Hamel (genou) ne jouera pas dimanche et ne s'entraîne pas avec le groupe, mais se trouve au New Jersey.
  • Orji Okwonkwo (ischio-jambier) ne jouera pas dimanche.
  • Romell Quioto (adducteur) est au jour le jour et suspendu dimanche (la MLS a ajouté un match de plus à sa suspension pour carton rouge).
  • Steeven Saba (pied) n'est pas au New Jersey, se rapproche d'un retour à l'entraînement.
  • Ballou Jean-Yves Tabla (adducteur) n'est pas au New Jersey.
  • Saphir Taïder (cuisse) est au jour le jour et pourrait être disponible dimanche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !