•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ministre Charest défie la LHJMQ de bannir les bagarres

Elle porte un tailleur rose.

Isabelle Charest en conférence de presse

Photo : (Twitter) Alex Boissonneault

Radio-Canada

La ministre déléguée à l'Éducation Isabelle Charest met la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) au défi d'interdire les bagarres de façon formelle pour que le gouvernement du Québec envisage de répondre à ses demandes d'aide.

La ministre est déçue du résultat du vote des propriétaires de la ligue, qui ont rejeté à 8 contre 10 une proposition visant à durcir les sanctions contre les bagarreurs.

Si cette proposition avait été acceptée par les gouverneurs, un joueur aurait été chassé pour 15 minutes, plutôt que 5, après une bagarre, et suspendu après 5 bagarres dans une même saison.

Mme Charest a demandé au commissaire de la ligue, Gilles Courteau, de refaire ses devoirs avant de demander une aide financière.

Lorsqu’on demande de l’aide, je pense qu’on se dit : ''On va faire un travail en collaboration, on va identifier nos priorités communes et on va avancer dans le même chemin'', a déclaré Isabelle Charest. Évidemment, quand on a eu le résultat du vote, j’ai demandé à M. Courteau d’aller refaire ses devoirs parce que j’avais une emprise et je l’ai clairement signifié.

La LHJMQ exige du gouvernement provincial une aide d’urgence d’environ 20 millions de dollars pour les 12 équipes québécoises du circuit.

(Avec les informations de Pierre Marceau)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !