•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le football scolaire toujours entre deux zones

Un joueur court avec le ballon.

Match de football scolaire dans la région de Québec

Photo : Blizzard du Séminaire Saint-François / Paul Dionne

À quelques jours du début du calendrier scolaire et collégial, les footballeurs québécois ne savent toujours pas sur quel pied danser (ou avec quel pied botter).

Quatre matchs d’écoles secondaires sont toujours prévus vendredi soir à Québec, à Trois-Rivières, à Deux-Montagnes et à Sainte-Catherine, sur la Rive-Sud.

Dans la région de Québec-Chaudières-Appalaches, on a choisi d’annuler les saisons des ligues régionales, mais les équipes qui jouent dans les ligues provinciales vont continuer, pour le moment.

Les équipes de division 1 et 1b doivent se réunir jeudi pour dresser le portrait de la situation.

Le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) a tenu mardi une rencontre avec des représentants du ministère de l’Éducation pour clarifier certains points afin d'aller de l’avant avec ses saisons de football et de soccer.

Ce qui complique sérieusement la vie des écoles secondaires, c’est la fameuse règle 70 du ministère de l’Éducation. Elle empêche les équipes de jouer des matchs dès qu’il y a un cas de COVID-19 dans leur école, qu’il y ait eu contact ou non avec l’équipe sportive.

On dit que dans la région de Montréal, approximativement 40 % des écoles ont eu un ou des cas à gérer.

Et si la région change de couleur?

Le niveau d'alerte régionale peut aussi avoir des retombées sur le calendrier sportif.

Au football, il y a 24 joueurs sur le terrain en même temps et au moins autant sur les lignes de côté. Ajoutez quelques entraîneurs, thérapeutes et arbitres et vous vous retrouvez rapidement avec près d’une centaine de personnes autour du terrain.

En théorie, les zones orange ne peuvent être le théâtre d’événements regroupant plus de 25 personnes.

En pratique, comme on parle de deux équipes, l’événement pourrait être tenu.

C’est un peu comme lors des rassemblements privés, où l'on peut dépasser le chiffre de six personnes s'ils résident à seulement deux adresses.

Un collège situé dans une région jaune (préalerte) pourrait choisir de ne pas se déplacer vers des écoles en zone orange. Le déplacement n’est pas interdit, mais n'est pas recommandé.

Déjà des matchs collégiaux annulés

Au niveau collégial, deux matchs ont déjà été annulés en division 2, soit John-Abbott en Outaouais et Valleyfield à Montmorency.

La saison de la division 1 du football collégial devrait commencer comme prévu vendredi dans la région de Québec avec une confrontation entre les Élans de Garneau et les Faucons de Lévis.

Trois autres parties sont au programme, dont celle entre les Titans de Limoilou et les Cougars du Collège Champlain de Lennoxville. Ce match pourrait être remis si la règle 70 est appliquée à la lettre, puisque des cas de coronavirus ont été révélés dans l’équipe de rugby du Cégep Limoilou. Le match est prévu samedi à 13 h.

Bien des choses peuvent se produire d’ici là…

On pourrait se retrouver vendredi à annuler des matchs prévus pour samedi. C’est ça le nouveau contexte de la COVID, a déclaré Gustave Roël, président-directeur général du RSEQ.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !