•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un médecin des Chargers aurait perforé un poumon de Tyrod Taylor

Il s'apprête à décocher une passe.

Tyrod Taylor (no 5)

Photo : Getty Images / Andy Lyons

Associated Press

Le quart-arrière Tyrod Taylor a manqué à l'appel lors du deuxième match des Chargers de Los Angeles, dimanche dernier, parce qu'un médecin de l'équipe lui aurait accidentellement perforé un poumon, selon l'Associated Press.

La recrue Justin Herbert a obtenu contre toute attente le départ. Les Chargers (1-1) se sont inclinés 23-20 en prolongation devant les Chiefs de Kansas City (2-0). L'entraîneur-chef Anthony Lynn a indiqué qu'il avait appris que Taylor s'absenterait moins de cinq minutes avant le début de la rencontre.

Herbert a précisé qu'on lui a dit qu'il amorcerait le match comme quart lorsque les Chargers se plaçaient en position de recevoir le botté d'envoi initial. Le sixième choix du dernier repêchage de la NFL s'en est bien tiré en remplacement de Taylor. Il a inscrit deux touchés, au sol et par la passe, et a amassé 329 verges totales contre l'unité défensive championne du dernier Super Bowl.

Taylor a été transporté à l'hôpital puisqu'il éprouvait de la difficulté à respirer. Lynn avait initialement avancé qu'il avait fait une réaction allergique à une injection. Taylor a obtenu son congé de l'hôpital dimanche soir et se trouvait au complexe d'entraînement de l'équipe le lendemain.

L'Association des joueurs de la NFL a mentionné mercredi qu'elle était en contact avec Taylor et son agent. Le syndicat a ajouté qu'une enquête était en cours.

Le nom de Taylor est brièvement apparu sur la liste des blessés des Chargers, vendredi dernier, en raison d'une blessure aux côtes subie le 13 septembre contre les Bengals (0-2) à Cincinnati.

L'organisation californienne accueillera les Panthers de la Caroline (0-2) dimanche prochain et tentera de retrouver le sentier de la victoire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !