•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Félix Auger-Aliassime éliminé au 2e tour à Hambourg

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Il effectue un service.

Félix Auger-Aliassime à Hambourg

Photo : Getty Images / Clive Brunskill

Radio-Canada

L’amateur de tennis qui a quitté son téléviseur après 8 minutes du match entre Félix Auger-Aliassime et Alexander Bublik, au deuxième tour à Hambourg mercredi, a été quitte pour une bonne surprise à son retour devant l’écran, 1 heure et 10 minutes plus tard.

Après avoir remporté 12 des 14 premiers échanges du match, pour se forger une avance de 3-0, le Québécois, parfois envahi par le doute, a laissé filer 12 des 15 jeux suivants pour subir l’élimination en deux manches de 4-6 et 2-6. Une victoire lui aurait valu un affrontement contre le Chilien Christian Garin en quarts de finale de ce tournoi ATP 500.

Le Kazakh, classé au 56e rang mondial, avait pourtant perdu au dernier tour des qualifications, mais avait été repêché dans le tableau principal après un forfait de dernière minute.

Auger-Aliassime a commis 20 fautes directes contre seulement 14 coups gagnants. Son coup droit, notamment, a souvent manqué de précision. Ses montées au filet lui ont aussi coûté cher. À la volée, il n’a remporté que 3 échanges en 12 tentatives.

Le Québécois a aussi manqué de lucidité lors des points importants. Il a laissé filer quatre balles de bris dans le dernier jeu de la première manche, avant de se faire briser dès l’entame de la suivante. Il ne s’en est jamais véritablement remis.

Auteur de quatre doubles fautes, Auger-Aliassime a aussi été brisé quatre fois, dont une sans remporter le moindre échange en fin de deuxième manche.

Bublik, quant à lui, a réussi 19 coups gagnant, dont 2 as. Il a notamment enregistré un as avec un service en cuillère qui a semblé déstabiliser le 21e mondial. Ce coup, peu utilisé sur le circuit, fait pourtant partie de l’arsenal du Kazakh. 

Je me suis toujours servi de ce coup sans jamais m’y attarder, a-t-il expliqué en entrevue après le match. Des fois, l’idée me vient et je tente le coup sans trop y penser. Avec mon nouvel entraîneur, on a donc convenu de le travailler un peu et j’ai réussi deux as de cette façon au cours de mes trois derniers matchs. Ça m’aide.

Auger-Aliassime mettra maintenant le cap vers Roland-Garros, où il fera ses débuts dans le tableau principal. En 2018, le Québécois avait été éliminé en qualifications, tandis qu’il avait été contraint de déclarer forfait en 2019 en raison d’une blessure à la jambe droite.

Il n’aura remporté qu’une victoire en trois matchs dans sa courte préparation sur terre battue en vue du dernier grand chelem d’une saison hors de l’ordinaire.

Autres résultats du jour

Premier tour :

  • Casper Ruud (NOR) bat Benoît Paire (FRA) 6-4, 2-0 (abandon)
  • Stefanos Tsitsipas (GRE/no 2) bat Daniel Evans (GBR) 6-3, 6-1

Deuxième tour :

  • Roberto Bautista Agut (ESP/no 4) bat Dominik Koepfer (GER) 6-3, 3-6, 6-3
  • Andrey Rublev (RUS/no 5) bat Tommy Paul (USA) 6-1, 3-6, 6-2
  • Christian Garin (CHI) bat Yannick Hanfmann (GER) 6-2, 7-6 (7/3)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !