•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Raiders l'emportent à leur premier match à Las Vegas

Darren Waller et Derek Carr

Darren Waller (no 83) et Derek Carr (no 4)

Photo : Getty Images / Christian Petersen

Radio-Canada

Les Raiders (2-0) ont inauguré le stade Allegiant à Las Vegas avec un gain de 34-24 sur les Saints de La Nouvelle-Orléans (1-1), lundi, en clôture de la deuxième semaine d'activités dans la NFL. Un week-end où les joueurs n'ont pas été épargnés par les blessures.

Dès la première séquence de jeu, les Saints ont mis des points au tableau indicateur, à la suite d'un court placement du botteur Wil Lutz. Le porteur de ballon Alvin Kamara en a remis avec un touché au sol sur la série offensive suivante pour creuser l'écart.

Menés par leur quart-arrière Derek Carr, les Raiders ne se sont pas laissés abattre. Il a décoché deux passes de touché avant la mi-temps, d'abord au centre-arrière Alec Ingold, puis au receveur éloigné Zay Jones.

Les locaux ont ensuite profité d'une interception du quart Drew Brees, peu avant la pause, pour permettre au botteur Daniel Carlson d'enregistrer un placement qui égalisait la marque à 17-17.

Les protégés de l'entraîneur-chef Jon Gruden ont marqué des points lors de quatre séquences consécutives de la fin du premier quart au début du troisième pour s'installer aux commandes 24-17. Les Saints n'ont jamais pu reprendre l'avance
et ont subi un premier revers cette saison.

Carr a conclu l'affrontement avec trois relais payants, le dernier à l'ailier rapproché Darren Waller, et des gains de 282 verges par la voie des airs. Il a distribué ses passes à pas moins de 11 joueurs différents.

Derek a été superbe ce soir. Il a réussi quelques jeux que très peu de joueurs que j'ai dirigés auraient pu réussir. Je lui lève mon chapeau.

Jon Gruden, entraîneur-chef des Raiders de Las Vegas

Brees n'a eu d'autre choix que de se tourner vers d'autres coéquipiers en l'absence du joueur offensif par excellence dans la NFL en 2019, Michael Thomas, blessé à une cheville en lever de rideau de la campagne.

Épaulé par Kamara, auteur de deux majeurs, le pivot des Saints a réussi une passe payante à l'endroit de l'ailier rapproché Jared Cook. Il a complété 26 relais en 38 tentatives pour un total de 312 verges et a subi une interception.

S'il y a une chose que je pouvais retirer du match, ce serait cette interception, a indiqué Brees. Nous avons commis plusieurs erreurs mentales. J'ai l'impression que nous ne jouons pas aussi rapidement et avec confiance.

Nous devons faire un meilleur travail pour diriger, a laissé entendre l'entraîneur-chef des Saints, Sean Payton. Je ne crois pas que ce sera une séance vidéo très plaisante. Pour nos joueurs étoiles non plus.

Stade Allegiant de Las Vegas

Stade Allegiant de Las Vegas

Photo : Twitter / Stade Allegiant

Construit au coût d'environ 2 milliards de dollars américains, le nouveau domicile des Raiders n'ouvrira pas ses portes aux amateurs de football avant 2021, dans le meilleur des scénarios, pandémie de COVID-19 oblige. L'organisation sacrée championne du Super Bowl à trois reprises (1977, 1981, 1984) a quitté la Californie cette année, après y avoir disputé 60 saisons, pour migrer vers le Nevada.

Espérons que nos supporteurs ont vu quelque chose qu'ils ont aimé ce soir, même s'ils ne pouvaient pas être présents, a déclaré Jon Gruden. Nous avons hâte de les retrouver ici.

Les Raiders reprendront la route et s'arrêteront dimanche prochain dans la demeure des Patriots (1-1) à la Nouvelle-Angleterre, tandis que les Saints seront les hôtes des Packers de Green Bay (2-0) dans un duel très attendu à La Nouvelle-Orléans.

Vague de blessures majeures

Le pire s'est confirmé lundi pour le porteur de ballon Saquon Barkley, le receveur éloigné Courtland Sutton, l'ailier défensif Nick Bosa et le secondeur extérieur Anthony Barr. Les Giants de New York (0-2), les Broncos de Denver (0-2), les 49ers de San Francisco (1-1) et les Vikings du Minnesota (0-2) ont respectivement annoncé que leur joueur étoile brillera par son absence jusqu'à l'issue de la campagne en raison d'une sévère blessure.

Un test d'imagerie par résonance magnétique a révélé que Saquon Barkley s'est déchiré le ligament croisé antérieur du genou droit lors d'une défaite des Giants aux mains des Bears (2-0) à Chicago. La recrue offensive de la NFL en 2018 passera sous le bistouri au cours des prochains jours.

Saquon Barkley quitte le terrain à bord d'une voiturette.

Saquon Barkley a quitté le terrain du Soldier Field de Chicago à bord d'une voiturette.

Photo : Associated Press / Nam Y. Huh

Courtland Sutton souffre également d'une grave blessure à un genou qui le forcera à prendre son mal en patience. Les Broncos ont non seulement perdu le match et les services de leur receveur no 1 contre les Steelers (2-0) à Pittsburgh, ils seront aussi privés de leur quart-arrière Drew Lock, touché à l'épaule droite, pour plusieurs semaines. Ils s'ajoutent à une longue liste comprenant le secondeur extérieur Von Miller, qui est tombé au combat quelques jours avant le lancement de la saison 2020.

Nick Bosa s'est à son tour déchiré le ligament croisé antérieur d'un genou. Il s'agit d'une perte monumentale pour les 49ers, qui ont vu nombre de leurs porte-couleurs devoir rentrer au vestiaire pour être soignés lors de leur victoire sur les Jets (0-2) à New York. Outre Bosa, le quart Jimmy Garoppolo, le porteur de ballon Raheem Mostert et l'ailier défensif Solomon Thomas n'ont pas terminé la rencontre.

Victime d'une déchirure d'un muscle pectoral à Indianapolis, Anthony Barr devra délaisser l'action pour un long moment et rester sur les lignes de côté, a indiqué l'entraîneur-chef Mike Zimmer. L'absence prolongée du 9e choix au total du repêchage de 2014 compliquerait la tâche des Vikings, défaits dans un deuxième duel d'affilée, cette fois contre les Colts (1-1).

Si le demi offensif Christian McCaffrey a pour sa part évité le pire, il manquera tout de même à l'appel durant plusieurs semaines à cause d'une importante entorse à la cheville droite. L'instructeur des Panthers de la Caroline (0-2), Matt Rhule, n'a pas voulu donner un échéancier. Ce type de blessure nécessite habituellement une période de convalescence de quatre à six semaines.

Les Panthers ont baissé pavillon devant les Buccaneers (1-1) à Tampa Bay et sont toujours en quête d'une première victoire avec Rhule à la barre de l'équipe. Celui-ci a été embauché pendant la saison morte afin de remplacer Ron Rivera, congédié en cours de campagne en 2019.

Il court avec le ballon sous le bras droit.

Christian McCaffrey

Photo : La Presse canadienne / Michael Conroy/AP

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !