•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bryson DeChambeau couronné à l'Omnium des États-Unis

Bryson DeChambeau

Bryson DeChambeau

Photo : Getty Images / Jamie Squire

Associated Press

L'Américain Bryson DeChambeau a remporté l'Omnium des États-Unis, dimanche, pour décrocher un premier titre majeur sur le circuit de la PGA.

DeChambeau est le troisième golfeur à remporter un titre de la NCAA, le Championnat amateur des États-Unis et l'Omnium des États-Unis. Les deux autres sont Jack Nicklaus et Tiger Woods.

C'est un tel honneur de savoir que mon nom côtoie le leur. J'ai tellement travaillé pour ça… M. Nicklaus a toujours été formidable avec moi, il m'a trouvé un commanditaire. Tiger aussi a été super avec moi. Je ne les remercierai jamais assez de m'avoir aidé à devenir un meilleur golfeur et une meilleure personne aussi, a dit le vainqueur, très ému, en recevant son trophée.

Il a été le seul participant à inscrire un pointage sous la normale en ronde finale, faisant fi des allées serrées de Winged Foot, à New York, et de l'herbe longue avec des coups de départ d'une distance moyenne de 325 verges.

Le vainqueur a retranché trois coups à son cumulatif pour conclure le tournoi à -6. Il a devancé son compatriote Matthew Wolff par six frappes.

Pour moi, c'était une question de voir si je pouvais être capable d'exécuter chaque coup à répétition mieux que tout le monde pendant la semaine. C'est pour ça que j'ai gagné par six coups.

Bryson DeChambeau, golfeur américain

Wolff, 21 ans, tentait de devenir le plus jeune champion de l'Omnium des États-Unis depuis Bobby Jones, en 1923, et le plus jeune vainqueur d'un tournoi majeur depuis Woods, en 1997. Il détenait une avance de deux coups sur DeChambeau avant la ronde ultime.

DeChambeau s'est toutefois détaché sur le neuf de retour. Les deux golfeurs ont réussi un aigle au neuvième trou, mais Wolff a enchaîné avec un boguey au 10e, puis DeChambeau a inscrit un oiselet au 11e pour s'offrir une avance de trois frappes.

Wolff a finalement bouclé la ronde finale en 75 coups pour conclure au 2e rang. Le Sud-Africain Louis Oosthuizen (+2) a terminé 3e, après avoir signé une carte de 73.

Je ne crois pas qu'il soit possible de contrer son style, a dit Oosthuizen. Il frappe la balle tellement loin. Il est tellement puissant à partir de l'herbe longue. Et il est probablement l'un des meilleurs sur les verts. Il sera difficile à battre durant les semaines où il trouvera la coupe.

L'Ontarien Taylor Pendrith (+10) a fini au 23e échelon, bien devant le Bitanno-Colombien Adam Hadwin (+19), qui a pris la 54e place.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !