•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Impact s'écroule contre l'Union

Clément Diop

Clément Diop

Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

La Presse canadienne

Malgré une belle entame, l'Impact a été sèchement défait 4-1 par l'Union de Philadelphie dimanche au Red Bull Arena, au New Jersey, terre d'accueil du onze montréalais pendant que la frontière américano-canadienne demeure fermée.

Romell Quioto a aidé l'Impact, mais lui a aussi nui, en l'espace de 11 minutes. Il a touché la cible sur un coup franc, dès la 5e, mais s'est aussi fait expulser de la rencontre, à la 16e, lorsqu'il a écopé d'un carton rouge après avoir donné un coup d'avant-bras à la tête de Mark McKenzie.

Il s'agissait d'un troisième carton rouge en trois matchs pour le Bleu-blanc-noir.

Romell ne s'est pas contrôlé. Encore une fois, on a dû se battre à 10 et on paie cher. C'était notre quatrième match en 10 jours et on a joué à 10 les deux derniers matchs. L'horaire est serré et ça ne sera pas évident. Pendant longtemps, on a essayé de voir si on pouvait revenir au score. J'ai fait rentrer Karifa [Yao] pour voir quelque chose en prévision du prochain match contre la Nouvelle-Angleterre.

Thierry Henry, entraîneur-chef de l'Impact de Montréal

Quand tu reçois un carton rouge tôt dans le match, comme cela a été le cas lors des deux derniers, ça rend la tâche difficile, ajoute le capitaine Jukka Raitala. Au-delà de l'expulsion, nous n'avons pas bien défendu. Il faut comprendre que ces gestes nuisent à l'équipe et il faut les éviter. Nous avions si bien commencé le match.

Kacper Przybylko a fait bouger les cordages à deux occasions pour l'Union, qui a retrouvé le 2e rang dans l'Association de l'Est. Alejandro Bedoya et Anthony Fontana ont aussi marqué dans la victoire.

Le club montréalais a subi un deuxième revers de suite et a raté une occasion de devancer le New York City FC en 5e position dans l'Est.

La troupe de Thierry Henry était privée des services d'Emanuel Maciel et de Rudy Camacho, justement suspendus pour avoir obtenu un carton rouge.

L'Impact renouera avec l'action mercredi contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre.

Avance gaspillée

Les Montréalais n'ont pas perdu de temps avant de donner le ton à ce match. Le travail de Quioto lui a permis d'offrir un coup franc à son équipe, devant la surface de réparation, et l'attaquant hondurien a lui-même mis la touche finale grâce à une bonne frappe à travers le mur formé par l'Union.

L'Impact semblait prêt à offrir une belle performance contre une bonne équipe, mais Quioto a ouvert la porte à ses adversaires. L'arbitre lui avait d'abord décerné un carton jaune, mais la reprise vidéo a montré qu'il s'agissait bel et bien d'un geste passible d'un carton rouge.

Il a fallu attendre à la 22e minute pour voir l'Union créer l'égalité. Matt Real a effectué un centre qu'Andrew Wooten a saisi. Le ballon s'est arrêté aux pieds de Bedoya, qui l'a envoyé dans le filet.

Przybylko a porté un dur coup dans les arrêts de jeu de la première mi-temps et au début de la deuxième. Il a d'abord redirigé de la tête un beau centre de Real et a ensuite complété la manœuvre de Brenden Aaronson, qui venait tout juste de se détacher facilement du défenseur Joel Waterman.

Fontana a planté le dernier clou dans le cercueil à la 65e minute, grâce à son troisième but en deux matchs.

Par ailleurs, le défenseur de 19 ans Karifa Yao a disputé un premier match dans la MLS. Henry l'a envoyé dans la mêlée pendant 37 minutes en deuxième période.

J'étais super nerveux en début de match. Ça faisait quelque temps que je m'entraînais bien, alors je m'attendais à une éventuelle rentrée. J'ai travaillé fort pour que ce moment arrive, mentionne Yao.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !