•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Shapovalov accède aux demi-finales à Rome, Nadal stoppé par Schwartzman

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Denis Shapovalov réagit après un point.

Denis Shapovalov réagit après un point.

Photo : Getty Images / Clive Brunskill

Radio-Canada

Le Canadien Denis Shapovalov a accédé samedi aux demi-finales du Masters de Rome après une victoire en trois manches de 6-2, 3-6 et 6-2 sur le Bulgare Grigor Dimitrov.

Il s'agit du premier de trois affrontements contre Dimitrov que Shapovalov remporte dans sa jeune carrière. Grâce à ce gain, l'Ontarien qui est 14e joueur mondial pourrait faire son entrée dans le top 10 dès lundi.

C'est incroyable de battre un joueur comme Grigor. C'est quelqu'un que j'admire depuis que je suis chez les juniors. Je suis vraiment un grand amateur de son jeu. J'ai eu des matchs difficiles contre lui, a-t-il dit.

Obtenir la victoire, c'est un grand pas pour moi et pour ma confiance de savoir que je peux battre un joueur de cette catégorie, de ce niveau, a enchaîné la 12e tête de série.

Shapovalov a remporté 80 % de ses points avec sa première balle de service et a réussi cinq bris contre Dimitrov (no 15). Le match a duré 1 h 53 min.

Je suis vraiment très heureux du résultat d'aujourd'hui et de ma semaine dans l'ensemble. J'ai joué beaucoup de matchs difficiles et j'ai géré le décalage horaire et la fatigue, ce qui n'est pas facile. Je suis vraiment content de la façon dont j'ai composé avec la situation.

Denis Shapovalov

Dimanche, il tentera d'accéder à la finale d'un Masters 1000 pour la deuxième fois de sa carrière.

Il s'était incliné devant le Serbe Novak Djokovic en finale à Paris en novembre dernier. Le Torontois a décroché son seul titre de l'ATP en octobre 2019 à Stockholm, un tournoi de la série 250.

Au prochain tour, l'athlète de 21 ans se mesurera à l'Argentin Diego Schwartzman (no 8), étonnant tombeur de l'Espagnol Rafael Nadal (no 2) en deux manches de 6-2 et 7-5.

Nadal a trouvé un adversaire à sa mesure avec ce joueur qui n'a pourtant pas l'habitude de briller dans les grands tournois. Il avait jusqu'ici perdu neuf fois en neuf occasions contre le Majorquin.

Rafael Nadal et Diego Schwartzman se félicitent après leur match de quarts de finale à Rome.

Rafael Nadal et Diego Schwartzman se félicitent après leur match de quarts de finale à Rome.

Photo : Getty Images / Pool

À défaut d'un 10e titre à Rome, Nadal, qui avait renoncé aux Internationaux des États-Unis et au tournoi de Cincinnati, exceptionnellement disputé à Flushing Meadows, a sans doute trouvé dans ce match une bonne préparation pour Roland-Garros.

Ce n'était pas mon soir du tout, a-t-il avoué. Après tant de temps sans jouer, j'ai joué un mauvais match contre un bon adversaire. Je veux féliciter Diego. Il a fait un très bon boulot.

Je vais continuer à travailler avec la bonne attitude. On peut toujours trouver des excuses, mais je n'ai pas bien joué. Il faut l'admettre.

Rafael Nadal

Victoire difficile pour Djokovic

Novak Djokovic a peiné plus tôt samedi face à l'Allemand Dominik Koepfer, mais l'a finalement emporté en trois manches de 6-3, 4-6 et 6-3 pour passer en demi-finale.

En cédant son service à quatre reprises, il s'est laissé entraîner dans un match incertain et compliqué de plus de 2 heures par le 97e mondial, issu des qualifications.

Au prochain tour, le numéro un mondial affrontera le Norvégien Casper Ruud.

Novak Djokovic

Novak Djokovic

Photo : pool/afp via getty images / CLIVE BRUNSKILL

Deux semaines après sa disqualification des Internationaux des États-Unis pour un geste de frustration, le Serbe n'a pu contenir son agacement à quelques reprises, jetant sa raquette après un jeu de service perdu ou lâchant quelques cris de colère dans le silence du court central du Foro Italico.

Laissez-moi vous dire que ce n'est pas la première ni la dernière raquette que je vais casser dans ma carrière, a répondu Djokovic en conférence de presse au sujet de cet épisode.

Ce n'est évidemment pas le meilleur message, en particulier pour les jeunes joueurs qui me regardent, je n'encourage évidemment pas ça. Mais quand ça arrive, ça arrive, a-t-il ajouté.

À un peu plus d'une semaine du coup d'envoi de Roland-Garros, Nole apparaît toujours en quête de repères sur la terre battue à la suite de la tournée américaine sur surface dure.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !