•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brady rate sa rentrée avec les Bucs, Newton réussit la sienne avec les Patriots

Un joueur de football sans son casque

Tom Brady, nouveau quart des Buccaneers de Tampa Bay

Photo : Getty Images / Chris Graythen

Associated Press

L'ère Cam Newton s'est officiellement amorcée à Foxboro. Le successeur de Tom Brady a offert une victoire de 21-11 aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre contre les Dolphins de Miami, dimanche, en lever de rideau de la saison. Le gagnant de six Super Bowl n'a pas su en faire autant avec sa nouvelle équipe, les Buccaneers de Tampa Bay, en fin d'après-midi.

Brady a été victime de deux interceptions à ses débuts avec les Buccaneers, dans une défaite de 34-23 face aux Saints de La Nouvelle-Orléans.

La première interception contre Brady a mené à l'un des deux touchés d'Alvin Kamara, à la suite d'un sprint de six verges. La deuxième lancée par le vétéran de 43 ans a été retournée par Janoris Jenkins sur une distance de 36 verges, jusque dans la zone des buts.

J'ai commis des mauvais, terribles revirements, a dit Brady. Je dois évidemment faire un bien meilleur travail.

Dans ce qui a été le premier match dans l'histoire de la NFL mettant aux prises deux quarts âgés dans la quarantaine, ni l'un ni l'autre n'a affiché des statistiques exceptionnelles.

Drew Brees, 41 ans, a amassé des gains de 160 verges par la voie des airs et a lancé deux passes de touché, mais il a aussi évité les erreurs critiques. Il n'a pas commis de revirements et ne s'est fait plaquer qu'une seule fois derrière sa ligne de mêlée.

Je dirais probablement que j'ai été mauvais, a analysé Brees. C'est certain que nous sommes habitués de jouer à un niveau beaucoup plus élevé à l'attaque, surtout au niveau du jeu aérien. Nous allons remettre ça en marche.

Rien n'empêche que Brees ressentait une certaine satisfaction d'avoir battu les Buccaneers de Brady.

Bien sûr. C'est significatif et c'est unique, et je vous mentirais si je vous disais que ça n'a pas un peu plus d'importance, a-t-il ajouté. J'ai tellement d'amour et de respect pour (Brady) et ce qu'il a été capable d'accomplir.

Brady a réussi 15 de ses 28 passes pour des gains de 157 verges et une passe de touché pendant les 54 premières minutes de la rencontre. Il a gonflé ses statistiques lorsque le match était hors de portée, et il a terminé sa journée avec des gains de 239 verges et deux passes de touché, la deuxième à Mike Evans avec 2:41 à jouer.

La première poussée offensive des Buccaneers a été prometteuse pour Brady, qui tentera de mener sa nouvelle équipe à une première participation aux séries éliminatoires depuis 2007.

Il a lobé une passe de 26 verges à Chris Godwin, a forcé les Saints à écoper une punition d'obstruction contre la passe sur un jeu de 22 verges à Evans avant de couronner le tout lui-même avec une course de deux verges. Après avoir franchi la ligne des buts, il a violemment projeté le ballon au sol.

Par la suite, ses revirements ont aidé les Saints à prendre une avance qu'ils n'allaient jamais perdre.

Newton gagne à son premier match avec les Patriots

Cam Newton

Cam Newton (no 1) a défendu les couleurs des Panthers de la Caroline durant la période 2011-2019 avant de signer un contrat d'une saison avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Photo : Getty Images / Kathryn Riley

Fort efficace aux commandes de l'attaque, Newton a mené son unité dans la zone des buts à trois occasions. Il a marqué deux touchés au sol et a remis le ballon au demi offensif Sony Michel, auteur du dernier majeur des Patriots.

L'ancien quart-arrière des Panthers a complété 15 passes en 19 tentatives (78,9 %) pour des gains de 155 verges, en plus des 75 récoltées par la voie terrestre en 15 courses.

Newton s'est amené à la Nouvelle-Angleterre à la fin de juin en tant que joueur autonome, après neuf campagnes en Caroline. Le pivot de 31 ans a notamment participé au Super Bowl 50 avec les Panthers et a remporté un titre de joueur par excellence de la NFL en saison.

Son vis-à-vis Ryan Fitzpatrick a été victime d'interceptions de Stephon Gilmore, de J.C. Jackson et d'Adrian Phillips. Le porteur de ballon Jordan Howard a inscrit, au sol, le seul touché des Dolphins.

Le secondeur Jerome Baker s'est signalé dans la défaite avec 16 plaqués, dont 13 en solo, et 1 sac du quart sur Newton, qui s'est fait rabattre derrière la ligne de mêlée à deux reprises.

Les Dolphins ont éprouvé des difficultés en attaque pendant la majorité de l'affrontement et ont perdu les services du receveur éloigné DeVante Parker, en raison d'une blessure à l'ischiojambier au troisième quart.

Autres résultats de la journée :

  • Seahawks de Seattle 38 - Falcons d'Atlanta 25
  • Jets de New York 17 - Bills de Buffalo 27
  • Bears de Chicago 27 - Lions de Détroit 23
  • Packers de Green Bay 43 - Vikings du Minnesota 34
  • Eagles de Philadelphie 17 - Washington 27
  • Raiders de Las Vegas 34 - Panthers de la Caroline 30
  • Colts d'Indianapolis 20 - Jaguars de Jacksonville 27
  • Browns de Cleveland 6 - Ravens de Baltimore 38

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !