•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Analyse

Nouvel uniforme, même objectif pour Tom Brady

Il décoche une passe au camp d'entraînement des Buccaneers de Tampa Bay.

Tom Brady

Photo : Getty Images / Douglas P. DeFelice

En cette année de pandémie où la quarantaine est en vedette, les quadragénaires comme Tom Brady et Drew Brees pourraient être des points de mire de la NFL, dont la nouvelle saison sera lancée jeudi.

Les deux joueurs les plus âgés de la ligue se feront la lutte dans la Division sud de la Nationale : Tom Brady, 43 ans, et Drew Brees, 41 ans.

Les deux vieux quarts vont se croiser dès la première semaine quand la nouvelle équipe de Brady, les Buccaneers de Tampa Bay, va rendre visite aux Saints de La Nouvelle-Orléans.

Les Saints sont les champions en titre de la division. L’an dernier, ils ont enregistré 13 victoires contre seulement 3 défaites, mais ils ont été surpris par les Vikings du Minnesota à leur premier match éliminatoire.

Les Buccaneers n’ont pas participé aux éliminatoires depuis la saison 2007 et n’ont pas gagné un match d’après-saison depuis leur conquête du Super Bowl, le 26 janvier 2003!

Brady a gagné cinq championnats depuis ce temps… Mais il a eu 43 ans le mois dernier.

Jamais une équipe n’a confié son attaque à un quart aussi vieux. On peut compter sur les doigts d’une main ceux qui ont joué après 43 ans, comme Warren Moon ou George Blanda, mais ils étaient réservistes depuis un moment déjà.

Le vétéran pourra compter sur deux excellents receveurs en Chris Godwin et Mike Evans, qui ont amassé plus de 1100 verges chacun l’an dernier.

Les Bucs se sont aussi lancés dans des projets de récupération en sortant de la retraite l’ailier rapproché Rob Gronkowski et en faisant signer un contrat à l’ancien choix de premier tour Leonard Fournette, porteur de ballon libéré par les Jaguars de Jacksonville après seulement trois saisons dans la NFL.

Brady a complété 60,8 % de ses passes et a lancé 24 passes de touché en 2019, une baisse notable de sa production.

Est-ce que la descente se poursuivra ou sera-t-il revigoré par l’air chaud de la Floride?

Les Patriots survivront-ils au départ de Brady?

Si de nombreux amateurs ont hâte de voir la façon dont Brady se débrouillera avec sa nouvelle équipe, il y en a au moins autant qui voudront voir comment les Patriots s’en tireront sans lui.

À première vue, les Pats ont pris une direction complètement différente au poste de quart en tentant leur chance avec le vétéran Cam Newton.

Après avoir mené les Panthers au match du Super Bowl lors de la saison 2015, où il a été nommé joueur par excellence de la NFL, Newton a été ennuyé par une série de blessures qui l’ont empêché de jouer au même niveau.

Un joueur court avec son casque à la main

Cam Newton à l'entraînement avec les Patriots

Photo : Getty Images / Maddie Meyer

L’exigeant entraîneur-chef des Patriots, Bill Belichick, l’a encensé tout au long du camp d’entraînement, soulignant notamment son ardeur au travail.

Les partisans des Patriots sont certainement inquiets de la succession de Tom Brady, mais ils devraient aussi jeter un coup d’œil sur leur défense, qui a perdu des morceaux importants dans le marché des joueurs autonomes et à cause de la COVID-19.

De la soixantaine de joueurs qui ont choisi de faire l’impasse sur la saison en raison du coronavirus, huit étaient sous contrat avec les Patriots, dont Patrick Chung et Dont’a Hightower, des joueurs importants de la défense.

Un titre à défendre

Les Chiefs de Kansas City ont beaucoup investi pour défendre leur premier championnat en 50 ans.

Ils ont fait de leur jeune quart Patrick Mahomes le joueur le mieux payé de l’histoire de la NFL avec un contrat qui pourrait lui rapporter près de 500 millions de dollars au cours des 10 prochaines années.

Les Chiefs se sont aussi assurés que Mahomes soit encore très bien entouré. Ils ont récompensé le vétéran receveur de passes Travis Kelce en lui accordant une prolongation de contrat de quatre ans pour la modique somme de 57,25 millions de dollars.

En plus, Kansas City a repêché l’explosif Clyde Edwards-Helaire, un porteur de ballon qui excelle aussi dans la réception de passes.

Bref, les Chiefs pourraient marquer beaucoup de points encore cette année et devraient facilement gagner le championnat de leur division.

Il court avec le ballon.

Le quart des Chiefs de Kansas City Patrick Mahomes

Photo : Reuters / USA TODAY USPW

La route vers le Super Bowl ne sera pas facile pour autant, car plusieurs équipes de l’Association américaine sont à leur poursuite.

Les Ravens de Baltimore comptent sur le joueur par excellence de la NFL en 2019, Lamar Jackson.

Les Texans de Houston menaient 24-0 contre les Chiefs en match éliminatoire l’an dernier avant de s’effondrer, mais ils ont encore une équipe fort solide autour du jeune quart Deshaun Watson. C'est l'une des quatre équipes à avoir vaincu Kansas City l’an dernier.

Les Titans du Tennessee aussi ont battu l’équipe de l’entraîneur-chef Andy Reid. Ils ont substantiellement modifié leur défense, faisant notamment l’acquisition du chasseur de quarts et ancien premier choix de la NFL Jadeveon Clowney. Est-ce que ce sera suffisant?

Si les Chiefs parviennent à atteindre le Super Bowl, ils devront peut-être se mesurer aux 49ers de San Francisco, les finalistes de l’an dernier, ou aux énigmatiques Cowboys de Dallas, une équipe bourrée de talent.

Et qui sait, peut-être que le vieux Drew Brees ou le très vieux Tom Brady parviendront à s’approcher d’une autre bague de championnat.

Les Québécois

Malgré l’absence de Laurent Duvernay-Tardif, qui a préféré servir ses compatriotes en situation de crise plutôt que de jouer au football, on jettera quand même un œil sur la saveur québécoise de la NFL.

Louis-Philippe Ladouceur

Louis-Philippe Ladouceur

Photo : Getty Images / ronald-martinez

Le spécialiste des longues remises Louis-Philippe Ladouceur est non seulement le Québécois avec le plus long parcours dans la NFL, mais il est maintenant le joueur le plus expérimenté des Cowboys. Dans l’histoire de l’équipe, seul Jason Witten a porté l’uniforme plus souvent que lui.

Né à Montréal, Ladouceur est devenu citoyen américain l’an dernier. Il entame sa 16e saison à Dallas. Au cours de sa carrière, il a effectué environ 2000 remises sur des bottés de placement ou de dégagement. Il n’en a pas raté une seule… Impressionnant!

Anthony Auclair a gardé son emploi avec les Buccaneers de Tampa Bay, malgré l’arrivée de Rob Gronkowski.

Auclair est considéré comme le quatrième ailier rapproché de l’équipe, mais l’ancien du Rouge et Or est surtout utilisé dans un rôle de bloqueur, ce qui lui permet de se démarquer de ses collègues qui veulent surtout attirer l’attention de leur nouveau quart et attraper les passes de Tom Brady.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !