•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Milos Raonic battu par Novak Djokovic en finale du tournoi de Cincinnati

Deux joueurs de tennis sur un terrain

Milos Raonic tient le trophée du finaliste du tournoi de Cincinnati aux côtés du gagnant, Novak Djokovic.

Photo : Reuters / Robert Deutsch

Agence France-Presse

Milos Raonic devra encore attendre son premier titre Masters 1000. Le Canadien s’est incliné en trois manches de 1-6, 6-3 et 6-4 devant le no 1 mondial Novak Djokovic, samedi, en finale du tournoi de Cincinnati, qui est exceptionnellement présenté à New York.

Djokovic remporte ainsi un 35e titre Masters 1000, un record qu'il partage avec Rafael Nadal. Il avait eu besoin de trois manches, la veille, pour battre l’Espagnol Roberto Bautista Agut en demi-finales.

Déjà le premier joueur à triompher aux neuf tournois Masters 1000, le Serbe les a désormais tous gagnés au moins deux fois.

Raonic visait un neuvième titre sur le circuit de l’ATP. L'Ontarien de 29 ans a plutôt subi une 11e défaite en 11 affrontements contre Djokovic.

Le Canadien n'a pourtant pas démérité. Fort de son service puissant et très précis, il a été expéditif pour enlever la première manche en une demi-heure, profitant aussi de nombreuses fautes directes (4 doubles fautes) de son adversaire, initialement pas dans le coup.

Ont alors resurgi les images de la veille, celles d'un Djokovic qui n'était pas dans son assiette au moment de conclure sa demi-finale face à Agut, et se plaignant de l'estomac, après avoir dû faire intervenir un thérapeute pour se faire manipuler le cou au milieu de la deuxième manche.

Le Serbe avait contracté la COVID-19 en juin dans le cadre de l'Adria Tour, un tournoi caritatif dans les Balkans qu'il a organisé sans distanciation physique et qui lui a attiré des critiques. Sur le court Louis-Armstrong, il n'a toutefois pas paru diminué physiquement en finale, malgré les trois heures éprouvantes passées la veille.

Il lui a juste fallu rentrer dans son match, ce qu'il a fait en prenant le service de Raonic, à sa première balle de bris à 4-2 en deuxième manche.

Raonic a bien réagi d'entrée lors de la manche ultime, en brisant Djokovic pour mener 2-0.

Ses espoirs d'enfin vaincre le Serbe se sont vite évanouis.

Djokovic s'est immédiatement ressaisi, d'abord par des retours de services tranchants, puis en imposant de plus longs rallyes à Raonic, pour remporter quatre jeux d'affilée (4-2).

Après avoir effacé une balle de bris à 5-4 grâce à une énorme défense ponctuée d'un nouveau cri rageur, Djokovic a bouclé le duel pour empocher le 80e titre de sa carrière.

Dans 48 heures, il débutera sa campagne aux Internationaux des États-Unis en session nocturne, face au Bosnien Damir Dzumhur (107e mondial).

Raonic fera face quant à lui à l'Argentin Leonardo Mayer, 117e raquette mondiale, mardi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !