•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La santé publique donnerait bientôt le feu vert à la boxe professionnelle

Camille Estephan

Camille Estephan

Photo : Radio-Canada / Jean-François Chabot

Radio-Canada

Eye of the Tiger Management a reçu une lettre de la santé publique lui indiquant qu'une annonce était imminente concernant le retour de la boxe professionnelle au Québec, a affirmé le promoteur Camille Estephan vendredi.

Le déconfinement [de la boxe professionnelle] sera officiellement annoncé par le gouvernement dans les prochains jours [...] Ça s'en vient, a mentionné Estephan, qui dit ne pas connaître la date exacte, au micro de Radio-Canada Sports.

Les galas pourront être présentés devant un maximum de 250 amateurs de boxe, a enchaîné le promoteur, qui se réfère au document que lui a envoyé la santé publique du Québec.

Les boxeurs et l'équipe [qui les accompagne] pendant les galas devront être confinés pour une durée de 10 jours après l'événement, a renchéri Estephan, fort heureux du dénouement du dossier.

De son côté, la boxeuse Marie-Pier Houle, instigatrice de la lettre adressée au Dr Horacio Arruda le 17 juillet dernier, dit n'avoir obtenu aucun signal en ce sens.

Rien non plus de la part de la présidente de la Fédération québécoise de boxe olympique. Ariane Fortin-Brochu a indiqué à Radio-Canada Sports n'avoir rien reçu de la part des autorités.

Aucun événement de boxe ou de tout autre sport de combat n’a pu être organisé dans la province depuis le 12 mars, soit depuis l’éclosion de la COVID-19.

Certains pugilistes du Québec ont dû s'exiler pour retrouver le ring. C'est le cas d'Eleider Alvarez et de Kim Clavel, qui se sont dirigés vers Las Vegas cet été, toutefois avec des résultats aux antipodes.

(Avec les informations de Jean-François Chabot)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !