•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les joueurs de la LCF recevraient une aide financière d'Ottawa

Il est à genou et a les mains dans les airs.

Le receveur Naaman Roosevelt célèbre un touché.

Photo : La Presse canadienne / Matt Smtih

Les joueurs de la Ligue canadienne de football (LCF) recevraient une compensation du gouvernement fédéral pour la saison 2020 annulée, ont confié deux sources à Radio-Canada Sports.

Ottawa n’a pas voulu subventionner le retour au jeu, mais il a régulièrement tenté de réorienter les équipes vers les programmes gouvernementaux mis en place pour aider les entreprises durant la pandémie.

Le ministre du Patrimoine, Steven Guilbeault, en avait d’ailleurs fait mention lors de l’annulation de la saison, la semaine dernière.

Au cours des derniers jours, l’Association des joueurs a annoncé à ses membres qu’ils recevraient la Subvention salariale d’urgence pour la période allant de juillet jusqu’à la fin décembre. Pour l'instant, l'accès à ce programme va jusqu’au 21 novembre, et ce sont les équipes qui doivent en faire la demande.

Si les équipes se révèlent admissibles au programme et démontrent qu’elles ont subi des pertes de revenus supérieures à 50 %, elles pourraient recevoir 60 % du salaire de l’employé, jusqu’à 677,40 $ par semaine.

Si elles font la démonstration que leurs pertes de revenus s’élèvent à plus de 70 %, elles obtiendraient une subvention complémentaire de 25 %, soit jusqu’à 282,25 $ par semaine par employé.

Certains joueurs s’attendent donc à toucher un peu plus de 800 $ par semaine pour la période allant de juillet jusqu’à la fin du programme ou jusqu’à la fin de la saison, selon la première échéance.

Plus de détails sont attendus au cours des prochains jours. Certains joueurs se demandent si leurs coéquipiers américains, qui payent des impôts au Canada, seront admissibles au programme.

Départs à répétition

Dans la même communication à ses membres, l’Association des joueurs explique les modalités à ceux qui voudraient mettre fin à leur contrat pour explorer d’autres options, comme la NFL. Ceux qui sont sous contrat jusqu’à la fin de la saison ont jusqu’au 31 août pour se prévaloir de la clause d’exclusion.

S’ils le font, ils ne seront plus admissibles à la subvention salariale du gouvernement à partir du moment où ils sont libérés.

Financièrement, certains ne voudront pas courir ce risque, d'autant plus que les camps des équipes de la NFL sont en cours et qu’ils retranchent plus de joueurs qu’ils en embauchent.

Néanmoins, quelques joueurs ont décidé de tenter leur chance, dont la recrue de l’année, le receveur Nate Holley, libéré par les Stampeders de Calgary et qui a signé un contrat avec les Dolphins de Miami.

Selon le site 3downnation, les botteurs Brett Lauther, Sergio Castillo et Richie Leone se seraient également prévalus de la clause dérogatoire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !