•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ex-fondeur Petter Northug admet un « grave problème » d'alcool et de stupéfiants

Il est essoufflé à l'arrivée du sprint des Championnats du monde de ski de fond en 2017.

Petter Northug

Photo : Getty Images / Matthias Hangst

Agence France-Presse

L'ex-vedette du ski de fond Petter Northug, chez qui la police a récemment découvert de la cocaïne, a admis vendredi avoir un grave problème d'alcool et de stupéfiants.

Le Norvégien, qui avait déjà provoqué un accident en état d'ébriété en 2014, avait été contrôlé à 168 km/h au volant de sa Jaguar sur une route limitée à 110 km/h le 13 août, près d'Oslo.

Soupçonnant qu'il conduisait avec facultés affaiblies – des analyses sont en cours –, la police avait ensuite perquisitionné son domicile et y avait trouvé de la cocaïne.

J'ai un grave problème d'alcool, de stupéfiants et de médicaments lié, par moments, à de grosses fêtes. Et il y a eu beaucoup de fêtes ces derniers temps, a dit vendredi l'ex-athlète de 34 ans en conférence de presse.

Présentant ses excuses à toutes les personnes concernées, il s'est dit prêt à accepter la peine qui doit encore lui être infligée.

Selon lui, les problèmes d'alcool et de stupéfiants pour lesquels il dit avoir demandé une aide professionnelle ont commencé après sa retraite sportive en 2018.

Parmi les meilleurs fondeurs de l'histoire, Northug a remporté 4 médailles olympiques, dont 2 en or, 13 titres et 2 grands globes de cristal au cours de sa carrière.

L'accident de 2014 lui avait valu une peine de 50 jours de prison ferme, finalement effectuée avec un bracelet électronique, une forte amende et cinq ans de suspension de permis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !