•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une firme américaine d'investissement achète l'écurie Williams

Elle négocie un virage.

Une voiture de l'écurie Williams

Photo : pool/afp via getty images / BRYN LENNON

Associated Press

Dorilton Capital, une firme d'investissement établie aux États-Unis, a fait l'achat de l'écurie de formule 1 Williams après sa mise en vente en mai.

Les dirigeants de l'écurie britannique en ont fait l'annonce vendredi.

Elle continuera d'opérer avec le nom de Williams et maintiendra ses quartiers à Oxfordshire, au Royaume-Uni.

Depuis son entrée en F1 en 1977, Williams a remporté sept championnats des pilotes et neuf titres des constructeurs.

Cependant, le dernier de ces triomphes remonte à l'époque où Jacques Villeneuve pilotait l'un de ses bolides, en 1997. Cette année-là, le Québécois avait gagné le championnat.

L'écurie espère maintenant que de nouveaux investissements de Dorilton Capital lui permettront de retrouver sa place à l'avant des grilles de départ.

Ce pourrait être la fin d'une époque pour Williams à titre d'entreprise familiale, mais nous savons qu'elle est entre bonnes mains, a déclaré la directrice générale adjointe Claire Williams, dont le père Frank est le fondateur de l'écurie.

La vente assure la survie de l'équipe. Mais plus important encore, elle ouvrira une voie vers la réussite, a-t-elle ajouté.

La nouvelle de l'achat survient pendant la semaine où les 10 équipes de F1 ont entériné les Accords Concorde, qui portent sur l'avenir du championnat.

Ces accords couvriront les saisons de 2021 à 2025, et suivront des années de négociations serrées portant sur les ententes commerciales de la série reine du sport automobile.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !