•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ligue des champions : le Bayern pulvérise FC Barcelone

Un joueur à la mine basse sur le terrain après la défaite de son équipe

Lionel Messi la mine basse

Photo : Getty Images / Pool

Agence France-Presse

Inarrêtable, le Bayern de Munich a atomisé le FC Barcelone avec un pointage historique de 8-2 lors de l'affiche des quarts de finale de Ligue des champions, vendredi, à Lisbonne. Il fonce vers les demi-finales avec une immense étiquette de favori.

Dans cette rencontre folle, pire défaite de l'histoire du Barça dans une compétition européenne, le Bayern a marqué quatre buts pendant la première demi-heure, dont un doublé de Thomas Müller (4e, 31e) et deux autres buts d'Ivan Perisic (22e) et de Serge Gnabry (28e), avant de poursuivre sa démonstration en seconde période grâce à Joshua Kimmich (63e), à Robert Lewandowski (82e) et à un doublé de Philippe Coutinho (85e, 89e).

Le Canadien Alphonso Davies a offert la plus belle pièce de jeu de la rencontre pour mener au but de Kimmich.

Après un incroyable numéro sur son côté gauche pour se moquer de Nelson Semedo, le rapide latéral de 19 ans s'est enfoncé dans la surface pour offrir un petit centre en retrait parfait pour son coéquipier.

Lors du 7-1 au Brésil, nous n'avions pas eu autant le contrôle, nous avions été bons, certes, mais ce soir, nous avons été brutalement dominateurs, a ditThomas Müller, désigné homme du match et qui portait les couleurs de l'Allemagne lors de sa victoire historique contre le Brésil en 2014.

En demi-finales mercredi prochain, les Bavarois affronteront Manchester City ou Lyon, opposés samedi dans le dernier quart.

Après avoir dominé l'opposition en Allemagne avec un doublé coupe-championnat et balayé Chelsea au tour précédent (3-0; 4-1), le géant allemand a poursuivi contre Barcelone sa série d'invincibilité en C1 cette saison, pour un bilan de neuf victoires en neuf matchs, 39 buts marqués contre 8 accordés.

Loin d'une finale avant l'heure, ce classique contre le Barça a tourné à la démonstration à tous les points de vue. Sans même que Robert Lewandowski, auteur seulement d'une seule réalisation durant la rencontre, n'ait à forcer son talent.

Une humiliation aux allures de revanche du dernier choc de 2015 qui risque de précipiter le limogeage de Quiqué Setien sur le banc catalan, au terme d'une saison catastrophique de bout en bout.

Un match horrible. Une sensation néfaste. De la honte On a touché le fond, a lancé le défenseur catalan Gerard Piqué, abasourdi au micro de la chaîne espagnole Movistar.

Avec les éliminations du FC Barcelone, du Real Madrid et de l'Atlético Madrid, c'est la première fois en 13 ans qu'un club espagnol n'atteint pas les demi-finales de la C1.

Et à chaque fois que le Bayern et le FC Barcelone se sont affrontés en phase éliminatoire d'une coupe d'Europe (une fois en Ligue Europa et trois fois en Ligue des champions), le vainqueur de ce duel a remporté ensuite la compétition. Présage heureux pour les Bavarois?

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !