•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hugo Houle a reçu un test positif à la COVID-19

Hugo Houle roulant sur son vélo.

Hugo Houle

Photo : Getty Images / Anne-Christine Poujoulat

Radio-Canada

Hugo Houle a reçu un test positif à la COVID-19 et ne pourra prendre le départ du Tour de Lombardie, comme prévu, samedi. Le Québécois demeurera en quarantaine à son domicile de Monaco au cours des prochains jours.

Le cycliste assure toutefois n’avoir aucun symptôme et être en pleine forme.

La seule bonne chose là-dedans, c'est que présentement, je n'ai aucun symptôme. Je me sens super bien. En espérant que ça reste comme ça et que, idéalement, j'aie un résultat négatif lors du prochain test.

Je n'ai aucune fièvre, aucune toux, pas de fatigue anormale. Je suis 100 % moi-même. Je reste tranquille et je me repose.

Hugo Houle

En plus du test naso-pharyngé, Houle passera des tests sanguins pour déterminer s’il a bel et bien contracté le coronavirus, selon la présence ou l’absence d’anticorps. Il espère pouvoir passer son prochain test lundi ou mardi.

Depuis la reprise des activités dans le monde du cyclisme sur route, l’Union cycliste internationale (UCI) exige que tous les coureurs se fassent tester six jours et trois jours avant le début des courses. Ils doivent attendre de recevoir leur résultat avant de voyager, ce qui permet d'éviter de contaminer le reste de l'équipe. En prévision du Tour de Lombardie, Houle s’est fait tester mercredi et a appris la nouvelle jeudi. Il est donc demeuré chez lui à Monaco.

J'ai été le premier surpris parce que je n'avais pas eu de symptômes, avoue-t-il. J'avais fait de bons entraînements et la forme était excellente. J'ai eu le résultat jeudi et, depuis ce moment-là, je suis resté à la maison. Je me suis isolé.

Houle était tellement surpris qu'il a demandé au médecin s'il n'y avait pas une erreur.

C'est peut-être le sixième test que je fais depuis le début de la saison. Je lui ai dit : "T'es sûr que c'est bon, ça?" Il a appelé au labo, tout était en règle. Je n'ai pas le choix de suivre les procédures qui sont en place. Je peux être contagieux même si je n'ai aucun symptôme en ce moment.

Hugo Houle à l'entraînement

Hugo Houle à l'entraînement

Photo : Radio-Canada

Aucun autre de ses coéquipiers de l'équipe d'Astana n'a été déclaré positif.

C'est une bonne chose parce que ça n'aura pas d'impact sur l'équipe, qui va pouvoir courir demain (samedi) tel que prévu.

En plus de rater le Tour de Lombardie, l'athlète de 29 ans doit également tirer un trait sur le Tour d’Émilie prévu mardi. Il espère maintenant que cette situation ne s’éternise pas afin de revenir à la compétition le plus rapidement possible. Pour le moment, il souhaite que son état de santé ne se détériore pas, ce qui, selon le médecin d’Astana, ne devrait pas arriver.

C'était deux compétitions en Italie qui se suivaient. Ça ne sert à rien de précipiter les choses. C'était mes deux seules compétitions avant un bon moment. Donc on a le temps de bien faire les choses.

Ma santé reste la priorité. Même si je n'ai aucun symptôme, on ne sait pas ce qui peut en découler.

Hugo Houle

Houle espère pouvoir pour prendre part au Grand Prix de Plouay, en France, à la fin du mois.

On va y aller une étape à la fois. Pour le moment, j'espère être capable de courir le 26 [août].

Les Montréalais Guillaume Boivin et James Piccoli, de l’équipe Israël Start-Up Nation, seront les deux Québécois à participer au Tour de Lombardie, samedi, tout comme l'Ontarien Michael Woods.

Avec les informations de Sportcom

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !