•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lewis Hamilton domine les essais libres en Espagne, Lance Stroll 11e

Le pilote roule sur le circuit espagnol.

Lewis Hamilton

Photo : Getty Images / Albert Gea

Associated Press

Le Britannique Lewis Hamilton a enregistré le meilleur chrono de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de F1 d'Espagne, vendredi, devant son coéquipier de l'écurie Mercedes-Benz, le Finlandais Valtteri Bottas.

Hamilton a retranché 287 millièmes de seconde au temps de Bottas, tandis que le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) a accusé un retard de 0,821 seconde sur le meneur au championnat des pilotes.

C'est très difficile en piste. Je ne me souviens pas de m'être retrouvé en Espagne sous une température aussi chaude. C'est une température formidable, mais c'est très exigeant dans la voiture, et très difficile sur les pneus également... Les pneus ne sont pas heureux dans de telles conditions, ça devient une véritable patinoire.

Lewis Hamilton, pilote de Mercedes-Benz

Détenteur du chrono de référence lors de la première séance en matinée, Bottas a été devancé par Verstappen en 2e place au classement général, dimanche dernier, après que le pilote de Red Bull eut gagné le Grand Prix du 70e anniversaire de la F1 sur le circuit de Silverstone.

Le Québécois Lance Stroll a abouti au 11e rang, trois derrière son coéquipier de Racing Point, le Mexicain Sergio Pérez, qui effectue un retour dans sa monoplace cette semaine. Il a raté les deux dernières courses à cause d'un test positif au coronavirus et a été remplacé par l'Allemand Nico Hülkenberg.

L'Australien Daniel Ricciardo (Renault), le Français Romain Grosjean (Haas), le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) et l'Espagnol Carlos Sainz fils (McLaren) se sont respectivement classés de la 4e à la 7e position.

L'Ontarien Nicholas Latifi a pour sa part terminé au 19e échelon. Le Torontois a uniquement devancé son coéquipier de Williams, George Russell. Plus de deux secondes les ont séparés du triple champion du monde en titre, en quête d'une septième couronne en F1.

C'était vraiment très chaud, et c'était beaucoup plus humide qu'à Silverstone, a évoqué Latifi. Il nous reste encore beaucoup de travail à faire pour pouvoir nous mesurer à Haas et Alfa Romeo demain.

Une troisième séance d'essais libres aura d'abord lieu samedi en matinée, puis les qualifications se dérouleront en après-midi sur le circuit Catalunya de Barcelone.

Le Grand Prix d'Espagne est le sixième rendez-vous de la saison.

Toto Wolff en réflexion

Le directeur de Mercedes-Benz, Toto Wolff, songe à son avenir en formule 1. L'Autrichien de 48 ans a laissé savoir vendredi qu'il discutait presque quotidiennement avec le président de l'équipe, Ola Kallenius, à ce propos.

Ce sont des discussions qui ont cours (...) Ces discussions sont très positives. Je suis heureux que ma relation avec Ola soit la meilleure qu'elle puisse être. Je ne veux pas donner l'impression que je m'en vais, car ce n'est pas le cas. Je suis seulement en réflexion par rapport à la direction que prend la F1, ce qui se passe avec la COVID-19, ainsi que des motifs personnels.

Toto Wolff, directeur de Mercedes-Benz

Wolff n'a pas exclu de demeurer en place ou d'accepter un autre rôle en F1.

C'est une décision que je dois prendre, en consultant ma femme, et avec Ola. Ça ne veut pas dire que je ne reviendrai pas comme directeur d'écurie ou dans un autre rôle. C'est seulement que j'y songe (...) Plusieurs facteurs font en sorte que je désire demeurer en F1. D'un autre côté, ça pèse lourd et ça influence ma réflexion.

Son protégé Lewis Hamilton, qui a remporté cinq de ses six titres avec Wolff, n'a toujours pas de contrat en vue du championnat 2021. Hamilton a déjà dit que son avenir était lié à la décision de Wolff.

C'est flatteur de sa part de dire que ça dépend de ce que je fais. Mais il n'a pas besoin de moi. Il a une excellente équipe ici, qui sera toujours là pour l'appuyer, a mentionné Wolff. Que Lewis demeure ici est la meilleure chose qu'il puisse faire en ce moment et c'est ce qu'il souhaite. Il a la possibilité de réaliser de grandes choses dans l'avenir.

Toto Wolff félicite Lewis Hamilton à l'arrivée du Grand Prix du Canada en 2017.

Toto Wolff félicite Lewis Hamilton à l'arrivée du Grand Prix du Canada en 2017.

Photo : Getty Images / Mark Thompson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !