•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eugenie Bouchard arrêtée en quarts à Prague

Eugenie Bouchard

Eugenie Bouchard

Photo : Getty Images / Julian Finne

Radio-Canada

La troisième tête de série Elise Mertens a mis un terme, vendredi, au parcours d'Eugenie Bouchard au tournoi de Prague. La Belge a remporté une rude bataille de 6-4, 1-6 et 6-4 en quarts de finale de l'événement tchèque.

En retard d'une manche, Bouchard a dominé Mertens dans la deuxième. Elle l'a brisée trois fois en quatre présences au service pour égaliser le score. La favorite a toutefois signé l'unique bris de l'acte ultime, au cinquième jeu, et s'est plus tard qualifiée pour le carré d'as.

Bouchard a placé en jeu 65 % de ses premiers services et a enregistré trois as contre trois doubles fautes. Elle a remporté 64 % des points avec sa première balle (35 en 55) et 53 % avec sa deuxième (16 en 30).

Elle a bien frappé la balle aujourd'hui, elle m'a fait beaucoup courir, a noté Mertens. Son service est difficile à retourner. Il faut lui donner le mérite de m'avoir fait travailler dur. Au bout du compte, ça s'est joué au niveau mental.

La Québécoise n'a pas atteint les demi-finales d'un tournoi de la WTA depuis octobre 2018, au Luxembourg. Elle compte six finales à son actif, dont un sacre à Nuremberg, en Allemagne, en 2014.

Plus tôt cette semaine, Bouchard a surpris la Russe Veronika Kudermetova (no 8) et la Slovène Tamara Zidansek, respectivement classées aux 40e et 72e rangs mondiaux. Sa percée jusqu'aux quarts de finale devrait lui permettre de bondir du 330e au 273e échelon.

Mertens croisera la raquette samedi avec la Tchèque Kristyna Pliskova, gagnante après l'abandon de la Roumaine Ana Bogdan, alors qu'elle était menée 5-2.

La Roumaine Simona Halep (no 1) a également décroché son laissez-passer pour le carré d'as, après avoir sèchement indiqué la porte de sortie à la Polonaise Magdalena Frech. La deuxième joueuse de la WTA l'a emporté 6-2 et 6-0 en moins d'une heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !