•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La MLS reprendra le 12 août, les clubs canadiens toujours devant l'inconnu

Le stade Saputo vu de l'intérieur avec, au loin, le mât du stade olympique de Montréal

Le stade Saputo

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

La MLS reprendra ses activités dans les marchés locaux à compter du 12 août, au lendemain de la finale de son tournoi de relance à Orlando. L'Impact de Montréal, le Toronto FC et les Whitecaps de Vancouver sont les seuls clubs sans match au programme.

La reprise du jeu dans les marchés locaux comprendra des protocoles de santé et de sécurité complets, dont de fréquents tests de dépistage de la COVID-19 auprès des joueurs, des entraîneurs et du personnel essentiel, a déclaré la MLS, samedi, dans un communiqué.

Il est prévu que chaque équipe dispute 18 matchs de saison, au cours de différentes étapes, jusqu'au 8 novembre.

Les 23 clubs américains de la MLS disputeront 6 rencontres entre eux d'ici au 14 septembre en raison des restrictions de déplacements entre les États-Unis et le Canada. Il s'agit de la première phase du nouveau calendrier, le reste devrait être dévoilé d'ici au début du prochain mois.

La MLS continue de travailler avec les trois clubs canadiens de la ligue au sujet des plans pour la suite de la saison. De plus amples détails sur le calendrier des équipes canadiennes seront annoncés sous peu, a laissé savoir le circuit Garber.

Le président de l'Impact, Kevin Gilmore, est persuadé de pouvoir affronter le TFC et les Whitecaps durant la phase initiale de la campagne. Ils sont respectivement en attente du feu vert de la santé publique de l'Ontario et de la Colombie-Britannique.

(Notre quarantaine) se termine demain (dimanche), mais Toronto et Vancouver sont encore en quarantaine jusqu'à lundi et mardi, je crois, a fait remarquer Gilmore en visioconférence samedi, peu après l'annonce de la MLS. Donc, un retour au jeu à partir du 12 août serait peu probable. L'idée, c'est d'essayer de jouer les six matchs dans la même période de temps que les clubs américains.

Quelques autres détails doivent encore être réglés, a aussi indiqué Gilmore. Il prévoit accueillir 250 personnes au stade Saputo, le maximum permis par les autorités provinciales, si des matchs y sont présentés cette saison.

D'ailleurs, le Bleu-blanc-noir aimerait discuter avec la santé publique de la possibilité d'ouvrir ses portes à plus de spectateurs, tout en respectant les mesures sanitaires.

Toutes les options demeurent sur la table. Le onze montréalais évalue d'autres scénarios concernant ses rencontres locales pour la deuxième phase de la relance de la saison. Mais une chose est certaine, si l'on doit jouer des matchs à domicile ailleurs qu'à Montréal, ce sera dans un stade de la MLS, a indiqué Gilmore.

L'accès aux séries, qui commenceront le 20 novembre, est élargi à 18 équipes, une augmentation par rapport aux 14 de l'an dernier. Le champion de la Coupe MLS sera couronné le 12 décembre.

Le FC Dallas et le Nashville SC auront chacun trois rencontres de plus à jouer, l'un contre l'autre, puisqu'ils n'ont pu prendre part au tournoi floridien en raison de nombreux cas de COVID-19.

Possibilité de spectateurs

Pour le moment, la majorité des rencontres dans les marchés locaux seront jouées en l'absence de spectateurs, a annoncé la ligue.

La MLS et les dirigeants des clubs travaillent avec les instances sanitaires locales et les responsables gouvernementaux afin d'élaborer un plan pour avoir une affluence limitée à certains matchs.

On sait que le décret du gouvernement (du Québec) la semaine passée a confirmé que les matchs d'équipes professionnelles à l'extérieur vont être permis et que 250 spectateurs vont pouvoir assister à ces matchs. Cette semaine, nous avons l'intention de soumettre notre plan d'opérations à la santé publique, pour l'assurer qu'on répond à ses consignes sanitaires, et aussi un protocole mis en place par la ligue, a souligné Gilmore.

Au fil de la vidéoconférence, il a reconnu qu'il espère que la situation au Québec s'améliore au point de pouvoir accueillir plus que le nombre maximum permis de 250 spectateurs.

Dans la mesure où on peut avoir des discussions avec le gouvernement qui démontrent qu'on est prêt à augmenter notre capacité à un certain niveau tout en respectant les consignes et la santé des joueurs, de notre personnel et des partisans, on va procéder à cette discussion. Si le gouvernement est prêt, si la santé publique est confortable avec ce qu'on met en place et qu'on a le droit de permettre à plus que 250 spectateurs de se présenter au stade, on va le faire.

Le nouveau calendrier porte une attention particulière à l'efficacité des déplacements, a précisé la MLS dans son communiqué.

Les équipes prendront des avions et des autocars affrétés spécialement et, lors de la majorité des déplacements, arriveront sur le territoire de leur adversaire le jour du match et en repartiront le soir même après le match.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !