•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tristan Jarry en renfort pour les Penguins, Alex Belzile pour le Canadien

Le gardien reprend son souffle.

Tristan Jarry

Photo : usa today sports / USA Today Sports

Alexandre Gascon

TORONTO - Les Penguins de Pittsburgh, qui font face à l’élimination, enverront Tristan Jarry devant le filet, en remplacement de Matt Murray, pour le quatrième match contre le Canadien vendredi.

L’entraîneur-chef Mike Sullivan a confirmé la nouvelle par visioconférence en matinée.

Jarry a gagné en maturité. Il travaille tous les jours de façon irréprochable et ça se répercute pendant ses matchs. Il mérite beaucoup de reconnaissance pour la façon dont il a travaillé sur son jeu. C’est vraiment un bon gardien, a expliqué Sullivan.

Bien que Murray présente des statistiques tout à fait correctes (moyenne de 2,50 et taux d'efficacité de ,914), sa dernière prestation, et particulièrement le but accordé à Jeff Petry, a laissé une mauvaise impression.

Il n’a remporté qu’un seul de ses neuf derniers départs dans les séries éliminatoires.

Par ailleurs, Sullivan n’a jamais eu peur de jongler avec ses portiers dans les situations critiques.

En 2016, Murray, qui n’avait aucune expérience en séries, tout comme Jarry d’ailleurs, s’est amené en relève à Marc-André Fleury en finale contre les Sharks de San José. Cinq matchs plus tard, les Penguins soulevaient la coupe Stanley.

Rebelote en 2017 quand Fleury a connu un mauvais départ au premier match de la finale de l’Est. Murray a obtenu le filet pour les deux dernières séries dans cette deuxième conquête d’affilée de la bande à Sidney Crosby.

On croit en notre équipe. Ce groupe a accompli beaucoup de choses. Il a vécu toutes les situations. Les joueurs savent quel est l’enjeu, a ajouté Sullivan.

Ce sera donc un premier départ dans les séries pour Jarry, qui a enregistré 20 victoires en 33 départs cette saison et maintenu une moyenne de 2,43 et un taux d'efficacité de ,921.

Le CH calme et serein

Le changement de gardien de l'adversaire n'a pas ému Claude Julien plus que de raison.

Comme toutes les équipes dans les séries, on fait nos recherches et nos rapports sur tous les joueurs. Ça a déjà été fait, ça ne change rien de notre côté. On connaît ses forces, on connaît ses faiblesses, a expliqué l'entraîneur du Canadien.

Montréal aussi procédera à un changement à sa formation, quoique plus mineur. Jake Evans est toujours sur la touche et tout indique qu'Alex Belzile sera l'attaquant invité à le remplacer. À 28 ans, il en sera à une première expérience dans la LNH, en saison comme en séries.

On choisit les joueurs qu’on pense qui vont nous aider. Il est travaillant, bon en échec avant dans le peu qu’on a vu. Il peut nous donner ce qu’on recherche dans les séries, a fait valoir Julien.

Une mauvaise nouvelle pour le jeune Ryan Poehling qui semble bien loin dans la hiérarchie.

Le Tricolore a la chance de remporter une série pour la première fois depuis celle contre les Sénateurs d'Ottawa en 2015. L'équipe a bien rajeuni depuis cette époque, mais est consciente du défi qui l'attend, selon l'entraîneur.

On n’a pas parlé de stress du tout. On a parlé de l’occasion qui se présente devant nous, ce qu’on doit faire, etc. Le stress, c’est ce que tu mets sur toi ou ton équipe. On ne veut pas faire ça, on veut continuer d'être positif. C'est la meilleure formule pour l’instant pour l’équipe, a-t-il conclu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !