•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« La porte vient de s'ouvrir » pour une saison de football universitaire québécois

Il est soulevé par un coéquipier.

Dimitri Morand (no 3)

Photo : Carabins de l'Université de Montréal / James Hajjar

La balle est désormais dans le camp des universités du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) pour la tenue d'une saison de football cet automne. Les départements athlétiques ont jusqu'au 31 août pour signifier leur intérêt.

Le feu vert a été accordé par la santé publique à Football Québec, lundi, pour un retour à la compétition provinciale habituelle [avec] contact.

La porte vient de s'ouvrir pour avoir du football, mais il faut quand même qu'il y ait toute la réflexion au niveau des universités, à savoir si elles veulent y participer.

Gustave Roel, président-directeur général du RSEQ

Le mandat de la fédération sportive (Football Québec) est de faire un plan de relance pour la pratique du sport, pas associatif ou scolaire, c'est vraiment la pratique du sport. Du moment que [la santé publique] l'autorise, il n'y a aucun problème, on s'inscrit dans cette démarche, indique Gustave Roel.

Le niveau de confiance du PDG du RSEQ n'a toutefois pas changé par rapport à la possibilité d'une saison universitaire en 2020.

C'était l'un des premiers éléments dont on avait besoin pour passer à la prochaine étape. Le football universitaire est quand même en attente du 31 août, mentionne Gustave Roel, avec prudence.

Le RSEQ compte suivre le même protocole que Football Québec afin d'organiser une campagne qui pourrait s'amorcer, au mieux, à la fin de septembre. Un camp d'entraînement d'une durée de trois semaines est habituellement nécessaire avant de démarrer un calendrier, selon les règles établies par l'U Sports.

Le nombre d'équipes qui lèveront la main, est-ce qu'il y en aura trois, quatre, cinq, six? Ça peut venir moduler la suite des choses. Une chose qui est claire, [...] on serait sur un calendrier modifié, poursuit le PDG du RSEQ, qui tient la porte ouverte à un retour des Gaiters de l'Université Bishop's dans son circuit qui compte cinq équipes depuis 2017.

Un comité médical a récemment pris forme et a commencé ses travaux, lesquels se concentreront sur les principes de santé publique. La gestion de tests positifs à la COVID-19 parmi les joueurs d'une équipe serait de son ressort.

Le RSEQ était allé à contresens des trois autres associations canadiennes, début juin, en choisissant de ne pas précipiter sa décision de présenter ou d'annuler son calendrier de sports collectifs jusqu'à la fin de 2020. Les Sports universitaires de l’Atlantique, de l’Ontario et de l’Ouest ont tous choisi de renoncer à leur calendrier automnal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !