•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'attaque retrouve ses ailes et le Canadien s'envole avec la victoire

Il est félicité par ses coéquipers au banc.

Jeff Petry

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Radio-Canada

Malgré deux buts en désavantage numérique, le Canadien de Montréal a neutralisé la force de frappe des Penguins de Pittsburgh et a triomphé 4-3, mercredi soir, à Toronto.

Les hommes de Claude Julien ont ainsi pris l'avance 2-1 dans cette série de qualification et pourraient accéder au premier tour des séries éliminatoires vendredi, dans un duel qui s’amorcera à 16 h.

Jeff Petry, avec son deuxième de la présente série, a brisé l’égalité de 3-3 en début de troisième période. Le no 26 avait également donné la victoire au Tricolore en prolongation lors du premier match samedi.

Le Canadien a d'abord sonné la charge au premier tiers quand Shea Weber est venu appuyer l'attaque. Le capitaine a saisi un retour pour ainsi surprendre Matt Murray.

L'avantage numérique des Penguins, blanchi lundi, a ensuite frappé deux fois plutôt qu'une. D'abord Patric Hornqvist sur des passes d'Evgeni Malkin et de Sidney Crosby, puis Jason Zucker 59 secondes plus tard après que Ben Chiarot et Weber eurent été pris en défaut.

Il lève les bras dans les airs tandis que Carey Price est assis sur la glace.

Sidney Crosby célèbre le but de Patric Hornqvist.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Les deux joueurs du CH ont quand même fait amende honorable en obtenant deux passes chacun.

Claude Julien a remodelé ses trios avant d'entreprendre la seconde période. Ainsi, Nick Suzuki a été jumelé à Brendan Gallagher et Tomas Tatar, Jesperi Kotkaniemi s'est retrouvé aux côtés de Jonathan Drouin et Joel Armia, tandis que Phillip Danault a été muté au centre de Paul Byron et Artturi Lehkonen.

Des changements qui ont porté leurs fruits même si les Penguins ont ajouté à leur coussin après un peu plus de cinq minutes grâce à Teddy Blueger qui a déjoué Carey Price, auteur de 30 arrêts pendant la soirée.

Il déjoue le gardien Matt Murray qui est étendu devant son filet.

Paul Byron

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Tout vient à qui sait attendre. Drouin a d'abord réduit l'écart à mi-chemin de la période en faisant dévier une passe de Chiarot, puis Byron a ramené tout le monde à la case départ cinq minutes plus tard sur une passe précise de Suzuki.

Encore une fois, Price a été à la hauteur de sa réputation. Il a frustré Zucker à bout portant avec sa jambière gauche, puis a réalisé deux arrêts devant Jake Guentzel juste avant que Drouin ne frappe.

Avant le match, Claude Julien n'avait apporté qu'un changement à sa formation : l'attaquant Jake Evans avait remplacé Jordan Weal.

Il est escorté hors de la patinoire par deux coéquipiers et un soigneur lui essuie le front.

Jake Evans

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

La rencontre de l'attaquant de 24 ans a coupé court quand il a été solidement mis en échec contre la bande par Brandon Tanev en deuxième période, et il n’est pas revenu au jeu.

Il s'agissait d'un premier match en séries pour Evans qui a disputé 13 rencontres avec le Canadien cette saison avec une récolte de deux buts et une aide.

De son côté, Weal a été blanchi lors des deux premiers matchs.

Du côté des Penguins, l'attaquant Jared McCann a cédé sa place à Sam Lafferty.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !