•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des bourses moins généreuses aux gagnants à Flushing Meadows

Elle embrasse le trophée les yeux fermés.

Bianca Andreescu embrasse le trophée remis à la gagnante des Internationaux des États-Unis.

Photo : Getty Images / Elsa

Agence France-Presse

Les vainqueurs des simples messieurs et dames des prochains Internationaux des États-Unis à New York percevront des gains amputés de 850 000 $ US (1,1 M$ CA) par rapport à l'année dernière à cause de la pandémie de COVID-19, ont annoncé mercredi les organisateurs dans un communiqué.

La dotation totale du tournoi de 2020 sera de 53,4 millions de dollars américains (70,8 M$ CA), contre 57,2 millions (75,5 M$ CA) en 2019.

Les lauréats des simples messieurs et dames recevront 3,9 millions de dollars canadiens chacun, au lieu des 5 millions octroyés l'année précédente.

Toutefois, les joueurs des premiers tours bénéficieront d'une augmentation des gains, après les pertes financières subies sur une saison largement tronquée par la COVID-19.

Ainsi, les joueurs qui accéderont au premier tour percevront 79 000 $ CA, contre 76 900 l'an passé. Les gains pour les deuxième et troisième tours restent en revanche inchangés, à 133 000 et 216 000 $ CA, respectivement.

La Fédération américaine de tennis (USTA) a en outre décidé de débloquer 10,1 millions de dollars canadiens pour dédommager les joueurs financièrement lésés par la crise sanitaire.

Les fonds seront répartis à parts égales entre la WTA et l'ATP qui décideront de la façon dont l'argent sera redistribué aux joueuses et joueurs, a précisé l'USTA dans un communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !