•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La chaleur tant redoutée frappe Tokyo

Le stade principal des Jeux olympiques de Tokyo

Une vue aérienne du stade principal des Jeux olympiques de Tokyo

Photo : Getty Images / Carl Court

Associated Press

La chaleur frappe la ville de Tokyo en ce 4 août, qui aurait dû être le 11e jour des Jeux olympiques de 2020.

Optimisme pour les Jeux de 2021 : la météo depuis le 24 juillet a été clémente. La température moyenne a été jusqu'à maintenant de 27 degrés. Mais la chaleur et l'humidité ont envahi la capitale nippone.

La température a grimpé à 33 degrés, avec 78 % d'humidité, et devrait se maintenir jusqu'à dimanche, dernier jour de ce qui aurait dû être la quinzaine olympique. La température redescendra sous les 30 degrés autour du 15 août.

L'été 2019 avait été plus brutal à Tokyo avec des températures atteignant les 38 degrés. Cela avait incité le CIO à demander à Tokyo de trouver des solutions pour contrer la chaleur et à déplacer les épreuves du marathon à Sapporo, 800 km plus au nord de l'archipel.

En raison de la pandémie, Tokyo n'accueille aucune compétition sportive, mais la Ville effectue des tests WBGT (Wet Bulb Globe Temperature) qui ont été mis en place pour les Jeux olympiques.

Nous tirerons profit des tests effectués cet été, a expliqué le porte-parole du comité organisateur, Masa Takaya.

Le COJO de Tokyo travaille sur un plan de restrictions pour la présentation des Jeux, mais n'est pas prêt à en donner les détails pour le moment.

Nous n'avons aucune date butoir pour décider comment nous devrions présenter les Jeux. Des discussions concrètes se dérouleront cet automne, a-t-il ajouté.

L'éventualité de présenter des JO à huis clos a été écartée par le président du CIO, Thomas Bach. Mais ces Jeux pourraient être réservés à la population japonaise.

Tokyo 2020 ne veut pas non plus d'un huis clos, a précisé M. Takaya. C'est pour cela que nous continuons à suivre l'évolution de la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !