•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canadien relance sa saison en surprenant les Penguins en prolongation

Deux joueurs de hockey

Brendan Gallagher saute dans les bras de Jeff Petry, qui vient de donner la victoire au Canadien en prolongation.

Photo : Getty Images / Andre Ringuette/Freestyle Photo

La Presse canadienne

Fortement négligé dans sa série de qualification face aux Penguins de Pittsburgh, le Canadien a confondu les sceptiques avec une victoire de 3-2 en prolongation, samedi soir, à Toronto.

C'est Jeff Petry qui a donné la victoire aux siens à 13:57 de la prolongation.

Le défenseur a récupéré une rondelle libre après une montée de Brendan Gallagher, a évité la glissade de Brandon Tanev et a déjoué le gardien Matt Murray avec un tir bas du côté du bouclier.

Le CH mène donc la série au meilleur de cinq rencontres 1-0. Entre 1980 et 1986, quand la LNH employait ce format pour le premier tour, l'équipe qui a remporté le premier match a gagné la série 87,5 % du temps (49 en 56).

Jesperi Kotkaniemi et Nick Suzuki ont également touché la cible pour le Tricolore, tandis que Carey Price a effectué 39 arrêts.

Sidney Crosby et Bryan Rust ont répliqué pour les Penguins. Murray, qui a finalement été préféré à Tristan Jarry par l'entraîneur Mike Sullivan, a repoussé 32 lancers.

Le deuxième match sera présenté lundi à 20 h.

Braver la tempête

Le Canadien a survécu à la tempête en début de match. Gallagher a décoché le premier tir de la rencontre, mais les Penguins ont réussi les 10 suivants.

Price a dû être alerte pour empêcher les Penguins de transformer cet avantage dans la colonne des tirs en avantage dans la colonne des buts. Il a notamment réalisé trois arrêts difficiles contre Evgeni Malkin.

Le Tricolore a ensuite réussi à mieux contrer les efforts des Penguins et à calmer le jeu. Puis, Kotkaniemi a ouvert le pointage à 11:27, quand un tir de Brett Kulak a dévié avant de le frapper à la poitrine et d'aboutir dans l'objectif. Murray n'y pouvait rien sur la séquence.

Les Penguins sont passés à quelques centimètres de répliquer avant la fin de la période. Price a mal maîtrisé un tir de la ligne bleue de Kristopher Letang pendant un avantage numérique des Penguins, puis la rondelle a touché le poteau à la gauche du gardien avant d'être balayée de la zone dangereuse.

Le gardien Matt Murray se relève.

Nick Suzuki célèbre le but qui donnait une avance de 2-0 en deuxième période pour le Canadien face aux Penguins.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Suzuki a creusé l'écart à 6:53 du deuxième tiers grâce à un lancer précis lors d'une descente à deux contre un, mais les Penguins ont repris le contrôle de la rencontre par la suite.

Au terme d'une longue séquence dans le territoire du Tricolore, Crosby a ramené les Penguins à un seul but de leurs rivaux à 9:55. Rust a ensuite créé l'égalité à 12:34, en avantage numérique, profitant d'une rondelle libre devant Price.

Le CH a survécu à 1:32 en infériorité numérique de deux hommes tôt en troisième période et les défenses des deux équipes se sont resserrées par la suite.

Conor Sheary a obtenu une chance en or de jouer les héros avec 3:03 à faire en troisième période avec un tir de punition. Il a toutefois raté la cible. Quelques instants plus tard, Petry a vu son tir atteindre le poteau.

Jonathan Drouin a à son tour obtenu un tir de punition à 6:46 de la prolongation, mais il a perdu le contrôle du disque au moment de tirer du revers.

Petry a finalement donné la victoire au Canadien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !