•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Chaque année, il y a des surprises » – Claude Julien

Claude Julien

Claude Julien

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Alexandre Gascon

TORONTO – Un contexte inconnu, un environnement sécurisé, des matchs de la LNH au mois d'août pour la toute première fois : ces séries de 2020 promettent d'être des plus imprévisibles. Claude Julien espère quand même qu'une chose ne changera pas.

Tous les ans, il y a des négligés. Mais tous les ans, il y a des surprises, a lancé l'entraîneur du Canadien à quelques heures du premier duel contre les Penguins.

On sait que nous jouons contre une équipe expérimentée et talentueuse, a-t-il ajouté.

À eux seuls, Sidney Crosby et Evgeni Malkin (326) totalisent deux matchs de moins d'expérience que tous les joueurs du Tricolore qui seront en uniforme samedi soir.

Tous les experts consultés, lus ou entendus dans les dernières semaines favorisent les Penguins par une bonne marge. Le défi s'annonce colossal pour les hommes de Claude Julien, mais pas impossible, a-t-il rappelé.

On est maintenant en mode préparation, on a fait nos devoirs. Il faut maintenant jouer avec confiance.

Claude Julien

Et miser sur la fougue et l'insouciance de ces jeunes qui sont lancés dans la gueule du loup. C'est particulièrement vrai dans le cas de la recrue Nick Suzuki, pour qui le baptême du feu dans les séries éliminatoires risque de se faire en bonne partie contre Malkin.

Ce n'est pas pour rabaisser personne, mais nous n'avons pas le choix, a expliqué le pilote du Tricolore. On sait qu'il peut faire le travail. Nick était fatigué vers la fin de la saison, mais à part ça, il a bien joué. Il est intelligent.

Par ailleurs, Xavier Ouellet et Victor Mete formeront le troisième duo d'arrières. Cale Fleury sera donc laissé de côté.

De son côté, Carey Price fera face au gardien Matt Murray.

Murray a été préféré à Tristan Jarry, qui avait hérité de la responsabilité de gardien partant par moments cet hiver.

C'est finalement l'expérience de Murray qui a fait pencher la balance. Murray a participé aux conquêtes de la Coupe Stanley des Penguins en 2016 et 2017, tandis que Jarry n'a jamais joué en séries éliminatoires dans la LNH.

[Murray] a démontré par le passé qu'il est au sommet de sa forme à cette étape-ci de la saison, a affirmé l'entraîneur Mike Sullivan, en visioconférence samedi midi. Mais nous avons confiance en nos deux gardiens.

Murray a compilé une fiche de 20-11-5 avec une moyenne de 2,87 et un taux d'efficacité de ,899 cette saison. De son côté, Jarry a affiché un dossier de 20-12-1 avec une moyenne de 2,43 et un taux d'efficacité de ,921.

Formation probable du Canadien

Attaquants

  • Tatar-Danault-Gallagher
  • Drouin-Suzuki-Armia
  • Byron-Kotkaniemi-Lehkonen
  • Weise-Domi-Weal

Défenseurs

  • Chiarot-Weber
  • Kulak-Petry
  • Ouellet-Mete

Gardiens

  • Price
  • Lindgren
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports