•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lance Stroll le plus rapide des essais libres à Silverstone

Il négocie un virage à gauche sur le circuit de Silverstone.

Lance Stroll

Photo : Getty Images / Rudy Carezzevoli

Radio-Canada

Le Québécois Lance Stroll a réussi le meilleur temps de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne, à Silverstone, vendredi. Le Torontois Nicholas Latifi a pris le 20e et dernier rang.

Le pilote de Racing Point a enregistré un chrono imbattable de 1 min 27 s 274/1000. Il a devancé le Thaïlandais Alex Albon (Red Bull) de 9 centièmes de seconde.

Valtteri Bottas (Mercedes-Benz, +0,15), Charles Leclerc (Ferrari, +0,29) et Lewis Hamilton (Mercedes-Benz, +0,30) ont suivi dans l'ordre.

Stroll a été très à l'aise dans la RP20 malgré une température très chaude, 48,5 degrés Celsius au niveau du bitume, qui a rendu la piste glissante et qui a fait souffrir les pneus.

Nous avons eu une journée chargée, et ça fait du bien d'être en haut du classement, a dit Stroll.

La voiture est performante dans toutes les configurations, a-t-il précisé. Nous savions que la voiture serait à l'aise sur ce circuit. Mais n'oublions pas que ce sont la qualif et la course qui comptent.

Le Québécois a réussi son meilleur chrono 6 minutes avant qu'Albon ne sorte très durement de la piste à la 45e minute. L'impact avec la barrière de sécurité a été de 20 G.

Alex Albon (Red Bull) heurte de plein fouet les barrières de sécurité à Silverstone et détruit sa monoplace.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Alex Albon (Red Bull) heurte de plein fouet les barrières de sécurité à Silverstone et détruit sa monoplace.

Photo : Getty Images / BRYN LENNON

La séance a été interrompue pendant 11 minutes, le temps de dégager la monoplace endommagée. Ensuite, les pilotes ont préparé la course de dimanche avec plus d'essence à bord.

Ce qui fait que Stroll a pu garder son chrono de référence, réalisé en configuration de qualifications.

Son coéquipier, l'Allemand Nico Hülkenberg, remplaçant de dernière minute de Sergio Pérez, atteint de la COVID-19, a terminé au 7e rang, à 63 centièmes du temps de référence. Il se rapproche lentement, mais sûrement des chronos de Stroll.

Mon corps va me le faire sentir demain, a dit Hülkenberg. C’est dur de reproduire les forces encaissées à bord d’une F1. Rien ne vous prépare vraiment à reprendre le volant, surtout ici à Silverstone, l’une des pistes les plus rapides du calendrier, par 35 °C.

On peut voir que la voiture a un potentiel énorme, a-t-il fait remarquer. Je n’ai pas exploité le pneu tendre de manière optimale. Je dois faire mieux. Cela fera partie des points à améliorer d’ici demain.

Je suis triste pour Sergio, mais j'accueille avec plaisir Nico, qui fait son grand retour dans l'équipe. Je suis certain qu'il va aimer piloter cette voiture, affirme Stroll. Et il semble déjà être dans le coup.

Hülkenberg au pied levé

Belle émotion de revoir le no 27 sur une piste de F1. C'était le numéro de Gilles Villeneuve. Hülkenberg, sans volant cette année, a fait un retour remarqué dans le paddock.

Son test de dépistage à la COVID-19 s'est avéré négatif, et il a pu sauter dans la RP20 de Pérez.

Il a souffert dans la première séance d'essais libres. Son siège n'était pas tout à fait ajusté pour son grand gabarit (1,84 m). Pérez mesure 1,73 m.

Hülkenberg a révélé avoir eu une très courte nuit.

L'usine Racing Point est aux portes du circuit. Il a donc pu faire mouler son siège dans la nuit et a fait une petite séance de travail dans le simulateur aux aurores avant de se rendre au garage de l'équipe à temps pour la première séance.

Hülkenberg a quand même dû emprunter le matériel de Stroll.

De son côté, Latifi a terminé avec le dernier temps (+2,684) dans une Williams FW43 très instable et une sortie de piste spectaculaire dans le gazon, au virage Stowe, mais sans dommage apparent pour la voiture. Il a pu retourner en piste pour finir son tour.

Nous avons essayé des réglages qui ne fonctionnaient pas. Ils rendaient la voiture très instable, a confirmé Latifi. Je n'arrivais pas à être constant dans mes temps. Et je n'ai pas aimé mon travail avec le plein d'essence. Donc, j'ai beaucoup de travail à faire pour que ça aille mieux samedi.

Vue de côté de la voiture de Latifi

La Williams FW43 de Nicholas Latifi arbore un message de remerciement aux travailleurs de la santé de Grande-Bretagne.

Photo : Getty Images / BRYN LENNON

Les problèmes continuent du côté de Ferrari. Sebastian Vettel n'a pas inscrit de temps dans la première séance, après deux tours à vitesse réduite.

L'équipe l'a gardé dans le garage. Il a fallu démonter la Ferrari SF 1000 pour changer un système de refroidissement défectueux.

Il a fait le 17e temps de la deuxième (+1,586), avec cette fois un problème avec son pédalier, qui l'a forcé à retourner au garage.

Pérez est retourné au Mexique

Sergio Pérez est sorti de la bulle sanitaire entre la Hongrie et la Grande-Bretagne, et il dit être retourné au Mexique pour rendre visite à sa mère malade.

Il s’agit d’un des jours les plus tristes de ma carrière, a-t-il confié dans un message vidéo. Cette situation montre à quel point nous sommes vulnérables face à ce virus. J’ai suivi toutes les recommandations de la FIA et de mon équipe.

Après le GP de Hongrie, j’ai pris un avion privé pour me rendre au Mexique et aller voir ma mère à l’hôpital pendant deux jours. Elle a été victime d’un grave accident. Je suis ensuite revenu en Europe, toujours dans le respect des mesures sanitaires. Je n’ai aucun symptôme et je ne sais pas où j’ai attrapé la maladie. Soyez prudents, et prenez soin de vous et de vos proches.

Le Mexicain a été contraint de se placer en quarantaine pendant 10 jours pour respecter les règles sanitaires britanniques.

Il devrait donc rater aussi la deuxième course à Silverstone, appelée le Grand Prix du 70e anniversaire, qui sera présentée la semaine prochaine. L'équipe Racing Point n'a pas confirmé sa présence pour la deuxième course.

Nico Hülkenberg est arrivé en courant vendredi au garage de l'équipe Racing Point après avoir reçu son résultat négatif.

J'ai reçu l'appel de l'équipe jeudi dans la journée. Donc, tout ce qui arrive est peu irréel, a admis l'Allemand. Mais j'aime les défis, et en voici un de taille. Sergio est un bon ami et un ancien coéquipier. J'espère qu'il reviendra vite. En attendant, je vais faire de mon mieux pour aider mon ancienne équipe.

Encore pilote Renault jusqu'à la saison dernière, Hülkenberg avait laissé sa place au pilote français Esteban Ocon et se trouvait depuis sans volant.

Il est, de tous les pilotes de l'histoire de la F1, celui qui a participé au plus grand nombre de grands prix (177) sans jamais monter sur le podium. Il a une chance inespérée de casser ce record à Silverstone s'il peut apprivoiser rapidement la RP20.

Le pilote allemand a également déjà conduit pour Racing Point, quand cette équipe s'appelait encore Force India, en 2011 et en 2012, puis de 2014 à 2016, avant de passer à Renault.

Résultats des essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne :

  1. Lance Stroll (CAN/Racing Point-Mercedes-Benz) 1:27,274 (29 tours)
  2. Alexander Albon (THA/Red Bull-Honda) 1:27,364 (13)
  3. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) 1:27,431 (30)
  4. Charles Leclerc (MON/Ferrari) 1:27,570 (30)
  5. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:27,581 (27)
  6. Carlos Sainz fils (ESP/McLaren-Renault) 1:27,820 (35)
  7. Nico Hülkenberg (GER/Racing Point-Mercedes-Benz) 1:27,910 (28)
  8. Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Honda) 1:27,997 (31)
  9. Daniel Ricciardo (AUS/Renault) 1:28,112 (30)
  10. Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo Sauber-Ferrari) 1:28,159 (35)
  11. Lando Norris (GBR/McLaren-Renault) 1:28,169 (26)
  12. Esteban Ocon (FRA/Renault) 1:28,219 (35)
  13. Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo Sauber-Ferrari) 1:28,256 (31)
  14. Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) 1:28,390 (23)
  15. Daniil Kvyat (RUS/AlphaTauri-Honda) 1:28,426 (29)
  16. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) 1:28,564 (27)
  17. George Russell (GBR/Williams-Mercedes-Benz) 1:28,771 (26)
  18. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) 1:28,860 (23)
  19. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) 1:28,898 (27)
  20. Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes-Benz) 1:29,958 (35)
Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Formule 1

Sports