•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto et Vancouver plient bagage au tournoi de relance de la MLS

Il s'apprête à frapper le ballon du pied gauche.

Jesus Medina (à droite) a ouvert la marque pour le NYCFC contre Toronto.

Photo : Katie Cahalin/MLS

La Presse canadienne

Après l’Impact de Montréal, le Toronto FC et les Whitecaps de Vancouver ont aussi subi l’élimination en huitièmes de finale du tournoi de relance de la MLS, dimanche, à Orlando.

Jesus Medina a donné le ton à la rencontre entre le New York City FC et le TFC en touchant la cible dès la cinquième minute de jeu, et son équipe s’est imposée 3-1.

Valentin Castellanos a doublé l'avance des siens tôt en deuxième mi-temps et Maxi Moralez a confirmé la victoire avec le troisième but des siens en fin de rencontre.

Le NYCFC avait créé la surprise en se qualifiant de justesse pour les huitièmes de finale. La formation new-yorkaise a profité d'un match nul entre le Dynamo de Houston et le LA Galaxy pour se classer parmi les quatre meilleures équipes de 3e place et demeurer dans le tournoi.

Malgré tout, le NYCFC a été dominant au cours du premier match de la phase éliminatoire. Le club new-yorkais avait pourtant amorcé la saison avec quatre défaites consécutives au cours desquelles il n’avait marqué qu’un but. Les hommes de Ronny Deila avaient finalement gagné leur premier match, mardi dernier, contre l’Inter Miami.

Samedi prochain, le NYCFC croisera le fer avec le vainqueur du duel entre les Timbers de Portland et le FC Cincinnati, prévu mardi.

Le Toronto FC s’était hissé au 1er rang du groupe C avec une victoire et deux matchs nuls. Ils ont profité des cinq buts du jeune attaquant Ayo Akinola, mais ce dernier a été contraint de rater la rencontre de dimanche en raison d'une blessure aux ischiojambiers droits.

L'attaque torontoise n’a menacé le gardien Sean Johnson qu’à de très rares occasions. Patrick Mullins a été l'unique buteur du côté des Torontois, avec l’aide de Jozy Altidore, lorsqu’il a réduit l'écart à deux buts à la 87e minute.

Il plonge devant un tir en fusillade.

Le gardien Thomas Hasal (à gauche) était titularisé en MLS pour la première fois.

Photo : Jared Martinez/Devin L'Amoreaux/MLS

Les Whitecaps frôlent la qualification

D’autres invités surprises de la phase éliminatoire, les Whitecaps de Vancouver, se sont avoués vaincus en tirs de barrage contre le Sporting de Kansas City.

L’équipe de Marc Dos Santos, déjà démunie avec les absences de presque tous ses attaquants à Orlando, a dû offrir à son troisième gardien Thomas Hasal, de Saskatoon, son premier départ en MLS.

Le Sporting a accueilli l’athlète de 21 ans avec 36 tirs, dont près du quart étaient cadrés. Les huit arrêts de Hasal sont un sommet dans la MLS cette saison.

Les Whitecaps n’avaient même pas de gardien substitut sur le banc contre Kansas City. Maxime Crépeau a subi une fracture du pouce gauche, et Bryan Meredith est rentré chez lui après le décès de sa mère.

En tirs de barrage, Cristian Dajome a envoyé la première tentative des Whitecaps sur le poteau. Le gardien du Sporting Tim Melia a par la suite réalisé deux arrêts contre Derek Cornelius et Yordy Reyna pour offrir à Gianluca Busio l’occasion de confirmer le duel entre Kansas City et Philadelphie en quarts de finale, jeudi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Soccer

Sports