•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tous les tournois de l'ATP et de la WTA en Chine sont annulés

Une balle sur le terrain

Le tournoi de la WTA à Wuhan

Photo : Getty Images / Zhe Ji

Agence France-Presse

La Chine a décidé vendredi d'annuler tous les tournois de l'ATP et de la WTA d'ici à la fin de l'année en raison de la pandémie de COVID-19. C'est un nouveau coup dur pour le circuit professionnel de tennis, qui a bien du mal à reprendre après cinq mois d'arrêt.

Onze tournois sont rayés de la liste des deux circuits cette saison : sept chez les dames, dont le Masters qui aurait dû réunir les huit meilleures joueuses à Shenzhen, et quatre chez les messieurs, avec notamment le Masters 1000 de Shanghai.

Parmi les événements annulés figure le tournoi de la WTA à Wuhan, qui promettait d'avoir une forte portée symbolique dans la première ville du monde touchée par le coronavirus à la fin de 2019.

Nous sommes extrêmement déçus que nos événements de classe mondiale ne puissent avoir lieu cette année en Chine, a écrit dans un communiqué le patron de la WTA, Steve Simon.

Cette décision est en phase avec celle des autorités chinoises qui avaient décidé de suspendre les compétitions sportives internationales en 2020.

Depuis le début de la pandémie, notre attitude a toujours été de suivre les décisions locales, a indiqué le président de l'ATP, Andrea Gaudenzi.

Les dames avant

La WTA, dont les activités sont suspendues depuis le 8 mars, devrait reprendre le 3 août à Palerme, alors que l'ATP devra encore patienter, au moins, jusqu'au 22 août avec le Masters 1000 de Cincinnati. Il doit se dérouler à huis clos sur le site de Flushing Meadows à New York avant les Internationaux des États-Unis.

Ces annulations en cascade font peser une pression supplémentaire sur la tenue du troisième tournoi majeur de la saison, prévu fin août, malgré l'optimisme affiché par ses organisateurs.

La Fédération américaine de tennis (USTA) va créer un environnement sûr et contrôlé pour les joueurs et toutes les personnes dans les deux tournois, ce qui atténuera les risques sanitaires, a promis la USTA il y a quelques jours.

De nombreux joueurs ont déjà émis des doutes quant à leur venue dans un pays où la pandémie est virulente avec plus de 4 millions de cas.

Je ne sais toujours pas si je vais participer aux Internationaux des États-Unis, a dit Novak Djokovic, au début de juillet au journal serbe Sportski Zurnal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports